Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 16:53
Malgré le succès d'estime "Anelka" qui continue de fasciner (mollement) le football français, on assiste à un phénomène sans précédent aussi bien dans les media que chez les cafés du commerce : Guillaume Hoarau.

Jamais joueur n'aura autant été jugé et déjugé que lui en aussi peu de temps. Bénéficiant d'un statut légitime de "future star", l'ex-havrais profitera de son arrivée estivale (et sans encombre) au PSG pour devenir la risée, le bouffon, le mauvais choix, une véritable erreur de casting. On retiendra le commentaire fameux d'un Luis Fernandez sur RMC qui, alors qu'un auditeur lui avait affirmé que le seul Hoarau suffisait en terme de recrutement offensif, répondit avec la spontanéïté qu'on lui connaît : "oh oh ! tu plaisantes ou quoôô ? C'est pas un jouôôr pour Paris, ça ! C'est pas un jouôôr de L2 qui va mettre des buts cette année dans une équipe pôreille !!" (grosso merdo) Mais soulignait que le joueur, dès qu'il aurait pris ses marques dans 3-4 ans, pourrait s'avérer un renfort utile pour la CFA (grosso merdo)

Et il est vrai que, malgré sa bonne volonté, le joueur donnait raison aux critiques, ratant un grand nombre d'occasions. Pourtant, il suffit d'un match contre l'OM pour que tout bascule, et que le joueur tapote aux portes de l'équipe de France, pour instantanément retomber dans l'anonymat... Jusqu'à hier soir où on parlait presque de lui pour remplacer Torres à Liverpool, suite aux deux buts qui le rendaient meilleur buteur du championnat.

La rédaction de FOOTU s'est donc penchée sur la cas du joueur parisien, et vous propose en exclusivité une analyse prospective et chamarée de ce qu'il adviendra de lui. Prêts ?


- février 2009 : toujours meilleur buteur du championnat, Hoarau est appelé, en remplacement de Piquionne blessé, par Raymond Domenech pour le match face à l'Argentine. Sa popularité est au plus haut, celui qu'on appelle déjà le "futur Papin" est vénéré aussi bien par la force médiatique que par tout un pays qui espère s'enflammer à nouveau pour son équipe nationale.

- octobre 2009 : suite à l'élimination de l'équipe de France dans la course à la qualification pour la Coupe du monde 2010, à laquelle il ne prit pas vraiment part (17 minutes jouées en 4 matchs), les français semblent être aigris par le niveau de jeu de leur nouvel attaquant remplaçant. Le "10 Sport" (racheté par Lagardère) titre "Hoarau cet escroc", et lance même dans son sondage quotidien "Hoarau doit-il être éradiqué à vie de l'Equipe de France ?", auquel 59% des partcipants répondent "oui, mais par les couilles"

- mars 2010 : le PSG, toujours en course en Champions League, suite au hat trick réalisé par Guillaume Hoarau à Old Trafford en 8ème de finale face à Man United, semble aussi être bien parti pour enfin succéder à Lyon au palmarès du championnat de Ligue 1. La faute à un Hoarau atomique qui cumule les places honorifiques de meilleur buteur (20 buts en 25 matchs) et meilleur passeur (18 passes), et dont le nom est sur toutes les tablettes des clubs du G 14. J-M Aulas crie que  "Hoarau veut venir à Lyon, le PSG ne peut pas aller à l'encontre de la volonté d'un de ses joueurs, ou alors ce n'est plus son joueur", alors que le "10 Sport" dans son sondage quotidien pose la question qui fâche : "Hoarau est-il le plus grand joueur français de tous les temps ?". Celui qu'on appelle le "futur Van Basten" est au firmament.

- novembre 2010 : après une saison au final assez décevante durant laquelle le PSG fait le doublé Coupe - coupe de la ligue, mais échoue à un point de l'Olympique Lyonnais, Hoarau est blessé sérieusement contre le SCO d'Angers en début de saison suivante, ne marque plus, et se trouve pris dans la spirale négative de son club qui ne confirme pas son statut, seulement 4ème au bout de 10 journées. Alors que les fans hurlent au complot et que les dirigeants parisiens se réfugient derrière la carte de "l'indisponibilité pour raison physique", "l'Equipe", suivi dès le lendemain par le "10 Sport" (qui s'est rendu compte que la population suivait le quotidien sportif), dénigre la star du mercato estival, le "nouveau Cruyff" comme on le surnomme, qui aurait refusé des offres alléchantes du Barca et du Milan AC, préférant se concentrer sur son club de coeur. Il y est décrit comme "carrièriste" et "polémiqueur", on invoque les statistiques pour dénoter son manque d'impact dans le club de la capitale, qui semble irrémédiablement devoir se débarrasser  de son ex-joyau.

- juin 2011 : principal artisan de la qualification française pour l'Euro écossais (11 buts en 6 matchs), celui qu'on a définitivement rebaptisé "le nouveau Di Stefano" contribue par ailleurs au 3ème titre du FC Barcelone en Champions League, y allant même de son petit doublé en finale, face au Bayern des Ribéry et Benzema. Sa côte est au top du climax, la presse européenne est dithyrambique, le "10 Sport" demande à ses lecteurs "Hoarau doit-il être rétro-activement déclaré Ballon d'Or des cinq précédentes éditions ?". Personne ne sait jusqu'où ira le prodige.

- juin 2012 : Et là, c'est le drame. Après une saison impitoyable durant laquelle "le nouveau Maradona" remporte le quintuplé : Champions League, Championnat, Coupe, Ballon d'Or, Soulier d'Or. Il rate, contre les Pays-bas, un but tout fait en demi-finale de l'Euro 2012 alors que la France était à peine menée de 2 buts à trois minutes de la fin (Raymond Domenech l'avait fait rentrer pour rééquilibrer la défense cinq minutes auparavant). Les media sont déchaînés. RMC appelle pratiquement au meutre, M6 et la bande de "100% Foot" brûlent des images à son effigie. Le "10 Sport" titre "Hoarau est-il un gros pédé de merde ?" (juste avant d'être racheté par Universal music)

- juillet 2014 : Suite aux blessures cumulées de Benzema, Anelka, Briand et Taffer, et après un parcours chaotique en qualifications, Guillaume Hoarau est rappelé au chevet de l'équipe de France par la Fédération Française de Football (contre l'avis de Raymond Domenech qui songeait à Boumsong pour jouer en attaque). Sortie des poules par les cheveux (égalisation de Hoarau en fin de match face à l'Ecosse qui qualifie l'équipe au golaverage), le parcours éliminatoire est un revival mythique de celui de 2006. La France élimine tout d'abord l'Espagne en 8ème, l'Argentine en quart (2-0, doublé de Hoarau), puis l'hôte brésilien en demi-finale grâce à une action d'anthologie, encore de Hoarau, qui marque l'unique but du match d'un tir de 35 mètres dans la lucarne quelques minutes avant la fin des prolongations.
L'image du "nouveau Pelé" porté en triomphe par toute son équipe au coup de sifflet final  restera dans les annales de la compétition. La finale face au Portugal est une formalité pour "God" (comme les tabloïds britanniques l'appellent depuis son passage à Manchester Untied) qui crucifie Cristiano Ronaldo (sorti en larmes dès la 7ème minute après le 1er but) inscrivant un quadruplé. Geoff Hurst, Pelé, Maradona, Zidane et les autres, ils ne sont plus grand chose désormais...

- février 2015 : Tout frais Ballon d'Or (son 3ème), celui qu'on appelle "le nouveau Guillaume Hoarau", tellement l'ancien était surpuissant mais moins que lui maintenant, ne marque pas durant trois matchs consécutifs (dont 2 sur terrain gelé). Les spécialistes craquent nerveusement et, déjà, on s'interroge sur "son mental défaillant". Profitant du pogrom, une dizaine de biographies sortent en quelques semaines, parmi elles le pamphlet très dur d'un ex-journaliste de l'Equipe, qui révèle ses tendances coprophages ainsi que son rôle pas toujours très clair durant l'occupation allemande.

- juin 2016 : l'affront est lavé. Un dernier but du "seul et unique plus grand joueur de l'Histoire", à la dernière minute des arrêts de jeu, vient parachever une victoire éclatante, 3 à 1, de l'équipe de France durant "SON" Euro, et face à l'Italie ! Le nom "Hoarau" vient même effacer des tablettes celui de "Platini", le prodige inscrivant non pas 9 mais bien 14 buts en 7 matchs !! (les spécialistes estiment même qu'ils conviendraient d'effacer celui de Just Fontaine)
Le "10 Sport" se risque même à demander si, après 3 mandats, il ne conviendrait pas que Nicolas Sarkozy laisse le pouvoir au joueur (le journal sera racheté le lendemain par le groupe Bolloré)

- mai 2017 : après une dernière saison au PSG, à l'âge de 33 ans, durant laquelle il ne percevra aucun salaire "par amour pour son club de toujours", Guillaume Hoarau réalise quasiment à lui tout seul un parcours mythique, aussi bien en championnat (le PSG, l'an passé à 1 point de la relégation, se retrouve dauphin de Lyon) qu'en Europa Cup (ex-coupe de l'UEFA), ratant la qualification pour la finale aux tirs au but. Pourtant certains s'interrogent sur l'opportunité pour le PSG de disposer d'un tel joueur qui marque "de moins en moins, et qui n'est physiquement pas génial" (dixit "on refait le match", "Europe sport" et "l'After foot"). Le "10 Sport" en profite dès le surlendemain pour régler ses comptes par sondage :  "Hoarau doit-il être brûlé vif ?".

- octobre 2018 : souhaitant en finir pour de bon avec le cas Hoarau, le "10 Sport", soutenu par Europe 1, RMC, RTL, l'Equipe, et M6, met à prix la tête du jeune retraité (qui joue au Havre en CFA 2 "pour le fun"), donnant même son adresse et des photos de sa famille. Le joueur disparaît ensuite mystérieusement de la circulation. On parle d'un comportement "anti-français", d'une désertion. A l'Assemblée Nationale, on songe à rétablir la peine de mort. Les journaux sportifs approuvent. La calme revient peu à peu dès 2025, alors qu'on est toujours sans aucune nouvelle de l'ex-footballeur.


Pourtant. Des décennies plus tard, on s'interroge toujours. Au final, "Guillaume Hoarau avait-il réellement le niveau pour la Ligue 1 ?"

Partager cet article

Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article

commentaires

piccolo971 30/01/2010 23:05


hahahaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Noux...

  • : FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • : une épopée conceptuelle et définitive dans le monde de le foot
  • Contact

miuzike!

Recherche

Archives