Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 10:10

Après le France-Roumanie du dernier Euro qui permit à mes amis et moi d’entamer un début de procédure de suicide collectif, il était désormais évident que les méthodes semblaient variées pour mettre fin à ses jours.

Par solidarité avec l’internaute condamné à un an de prison ferme pour avoir aidé une adolescente à se suicider, la rédaction de FOOTU décide à son tour de vous révéler au péril de sa vie et de son existence légale un arsenal de procédés suicidaires car, après tout, « votre choix, c’est votre choix » (enfin, c’est ce qu’ils disent sur le forum de Tokio Hotel…)

 

- Hasard ou coïncidence morbide, le verdict du procès de l’internaute a eu lieu le jour même que la « purge » Amiens-Strasbourg. A ce jour, aucun dirigeant ni joueur n’a été inquiété par les autorités ; un premier pas vers l’acceptation, voire la reconnaissance du suicide assisté ?

 

7 solutions « absurdes et définitives » :

 

- « la plus basique » : une journée hivernale de Ligue 1. Outre les 3 matchs réglementaires reportés pour cause de neige, une journée-type de L1 en hiver est souvent l’occasion de voir non pas « peu de buts » mais « exceptionnellement peu de buts ». Dans une bonne soirée, vous pourrez assister à cinq ou six « bons 0-0 », car « la L1, c’est avant tout du spectacle, de la joie, et un scénario qui tient en haleine jusqu’à la 39ème journée » (enfin, c’est ce que dit Frédéric Thiriez sur le blog de la LFP)

 

- « la plus détraquée » : se taper un match de Major League Soccer. Outre l’handicap du match en plein nuit (1h du mat pour un match sur la côte Est), il vous sera demandé de consulter régulièrement les statistiques de ce mini-championnat afin de cerner les équipes les plus à même d’engendrer une mort « légitime et juste » (enfin, c’est ce qu’ils disent sur le forum de Mylène Farmer). Un bon « DC United – Chivas USA » est a priori un choix judicieux, du moins pour sombrer dans un début d’inconscience.

 

- « la plus sexuelle » : un match de Beach soccer féminin. Avec cette méthode, il faut tabler sur  l'émoi et l'obligatoire frustration sexuelle provoquée par le déhanchement des corps et des esprits qui s’entremêlent dans un même élan de générosité dionysiaque au service d’existences tournées toutes entières vers la fascination pour la charnélitude. En résumé, « le fissfuking c tro de la bal lol ptdr » (enfin, c’est ce qu’ils disent sur le forum de Doctissimo)

 

- « la plus collatérale » : un match « tendu » lors de la Coupe d’Afrique des Nations. Pour cette méthode, il vous sera demandé une assistance extérieure. Non, la CAN n’est pas qu’une fête du foot, elle est aussi l’occasion d’expérimenter des débordements raciaux assez folkloriques du genre « quoi ?? Machin joue pour tel pays ?? Depuis quand c’est un nom de tel pays, ça ? C’est grâce à l’argent que vous nous l’avez piqué après nous avoir vendu aux négriers… - Ouais, nous, on est une vraie ethnie au moins, pas comme vous et vos étrangers… ». Il vous suffira alors d’adopter une attitude candide et « française », et d’affirmer à qui mieux-mieux que « les noirs, c’est tous les mêmes, en plus ils se ressemblent tous » (en cas de coup dur, vous pouvez même citer du Eric Zemmour)

Bien qu’assez efficiente, cette procédure pose des problèmes de conscience légitimes : pourquoi avoir recours au truchement d’un racialisme plus ou moins prononcé alors que vous êtes loin de ce genre de considération haineuse. Après tout, un raciste, c’est « quelqu’un qui se trompe de colère » (enfin, c’est ce qu’ils disent sur le forum des Pokemons)

 

- « la plus rhétorique » : dans un café-philo en compagnie de Bernard Pivot, Marc Lévy et Patrick Eudeline (invité parce qu’on pensait qu’il avait de la drogue, mais en fait, non). Partant du postulat qu’un match de foot est « une invitation au partage », la discussion sera l’occasion de digressions houleuses sur Schopenhauer, Borges, Liebnitz ou Nicolas Ouédec « dans une ambiance rappelant la touffeur crépusculaire du Jardin des plantes de Montpellier » (enfin, c’est ce qu’aurait pu dire Michel Lafon dans « Une vie de Pierre Ménard » (ed. Gallimard)). Peut-être la plus intello, mais assurément la plus douloureuse des manières d’auto-succomber.

 

- « la plus violente » : voir un match du GF38 à domicile. Le récent promu a initié une nouvelle tactique qui fait mouche à chaque fois : « jouer à domicile comme si on était à l’extérieur, même contre une équipe de merde qui nous laisse la balle ». Programme a priori alléchant. Le club étant friand du comique de répétition, toutes les occasions seront a priori bonnes pour que « le Stade des Alpes » devienne votre dernière demeure. Souvent jugée insoutenable et inhumaine (lorsque télévisée), cette méthode entraînera, en outre, une mort « naisseçère, pollitisé, dans une volontée de luttes contre le fachimse » (enfin, c’est ce qu’ils disent sur le forum du gf38)

 

- « la plus technologique » : regarder un match de Champions League sur internet avec un logiciel chinois. Déconnections intempestives, qualité d’image qui transforme votre écran plat 18 pouces en poste de TSF, « freeze » de l’image pile sur un but de Gerrard de 40 mètres, puis « defreeze » au moment de la célébration du but (en cadeau, vous n’aurez même pas le ralenti). Une telle frustration ne peut entraîner qu’agonie, désespoir, bref « une volonté d’en finir pour de bon » (enfin, c’est ce qu’ils disent sur le forum du Parti Socialiste)

 

 

Terminons sur cette phrase d’un internaute sur lemonde.fr : « La loi est fille de la morale dominante pour qui la souffrance est normale, pour ne pas dire obligatoire et rédemptrice ». Vous avez 4 heures.

Partager cet article

Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article

commentaires

Noux...

  • : FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • : une épopée conceptuelle et définitive dans le monde de le foot
  • Contact

miuzike!

Recherche

Archives