Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 08:47
J'ai beaucoup trop entendu sur Santos Mirasierra (le supporter marseillais enfermé dans les geôles fascistes à côté d''Abel Chemoul, suite aux incidents du match Atletico - OM). En tout cas les media français, après avoir vaguement éludé l'événement, semble opter pour une position à charge vis-à-vis du supporter condamné : "crik crik, c'est un scandale !! Envoyer un jet privé et accueillir en héros un type qui a tapé des flics, et qui s'est pris 3 ans de prison, c'est une honte ! Quel exemple pour la jeunesse ? etc"

J'ai moi-même douté face à ce genre d'affirmation (un peu comme le jour où on m'a dit que le 11 septembre, c'était pas la faute du gouvernement américain, le choc...), et j'ai voulu en savoir plus en regardant TOUTES les vidéos relatives aux incidents.



Voici donc mes commentaires objectifs sur ces 2 vidéos (incidents en tribune + dans le couloir) :

- 0:00 : la Police se mette en position, calmant les supporters tandis que les stewarts du stade attendent patiemment à l'arrière en fumant des clopes

- 0:28 : et là, ça commence ! Dès :31, on voit un supporter marseillais se jeter sur la matraque d'un policier consciencieux.

- 0:39 : un supporter fait des gestes exprimant son envie d'en découdre avec la police, et joue la carte de la provocation en disant au policier  qu'il a des photos nues de sa femme. Probablement pris dans une danse tribale, il a dû précédemment se renverser le ketchup de son sandwich sur sa tête. Le supporter refuse d'obtempérer, trop aviné sans doute.

- 1:06 : on voit le supporter en blanc attaquer par derrière 2 policiers avec un cran d'arrêt

- 1:13 : première image de Santos giflant un policier qui tentait vainement de le calmer en l'appelant à la raison (un zoom-ralenti indique qu'il lui dit "s'il vous plait, pourriez-vous calmement vous asseoir ?")

- 1:18 : le médecin ORL envoyé sur place est congédié par le supporter qui refuse malpoliment l'examen. Pendant ce temps, Santos est sa bande essayent de déployer une banderole célébrant l'anniversaire de Heinrich Himmler (qui a toujours sa carte de "socios" à l'OM)

- 1:23 : Santos, toujours, insulte les policiers, et excite la foule des supporters qui lui viennent en aide

- 1:28 : interlude musical. La police espagnole agit démocratiquement

- 1:33 : L'ACTION DU MATCH !! Santos, sous l'effet (sans doute) de l'ecstasy, agresse par derrière un policier. La charge est terrible ! La vie du malheureux défile devant ses yeux, pendant que le fourbe agresseur lui assène des coups de pied au sol. Les images sont dures et le massacre semble interminable. Les supporters viennent en renfort, et aux cris de "Zieg Heil", se ruent sur le reste du contingent des forces de l'ordre. Santos, de son rictus glacial et morbide, déchaîne une vague d'ultra-violence peu compréhensible dans un tel moment, et les yeux injectés de sang contemple son forfait.

- 1:35 : fin de l'agression

- 1:52 : les images d'échauffourées s'arrêtent.

- 1:59 : nouvel interlude musical

- 2:05 : un marseillais donne un coup de poing à un policier

- 2:14 : insoutenable. Alors que les stewarts tentent de se protéger dans le couloir, tandis que les policiers interviennent pour calmer les hooligans, ces derniers marquent leur désapprobation avec les méthodes pacifistes de la Guardia Civil en jetant des chaises en plastique sur des cibles précises et identifiées


- 0:00 : échauffourées diverses de la part de la secte paramilitaire néo-nazie, regroupée sous l'appellation "supporter de l'OM"

- 0:44 : LA 2EME ACTION DU MATCH !!! On voit PARFAITEMENT le vil Santos Mirasierra jeter un siège sur la tête d'un policier sans défense (au 1er plan de la vidéo). Ayant eu le temps d'anticiper le jet, le policier parvient à distinguer l'agresseur (parmi la foule d'une petite cinquantaine de personnes), puis se replie en arrière, courageusement assisté par ses camarades. Avant de sombrer dans l'inconscience, ses derniers mots seront "saaaaan..... saaan... saaantooos... m'a tueeer"

Le reste de la vidéo est un jeu de massacre que je ne vous encourage pas à regarder (à moins de n'avoir aucune sensibilité...)

Je me suis permis de récupérer des images espagnoles, commentées par l'Agence "EFE" (principale agence de presse espagnole, 4ème mondiale) :

"Pour leur part, les syndicats policiers ont rejeté aujourd'hui les déclarations du directeur de communication de l'UEfA, William Gaillard, rendant responsable la Police espagnole des incidents de Vicente Calderon pendant le match de Champions League entre l'Atletico Madrid et l'Olympique de Marseille" (traduction parfaite réalisée par bibi)
D'autres commentaires feraient l'état de chants racistes dirigés contre les joueurs "non-blancs" de Marseille et contre les journalistes noirs présents dans le stade (d'après SkySports), ainsi que des problèmes avec les supporters handicapés de l'OM qui n'avaient pas été placés dans les zones prévues à cet effet.

Franco, reviens !!!La désinformation est encore allée beaucoup trop loin. Et ce ne sont pas les instances politiques (illégitimes) du football ni l'ensemble de la presse européenne qui nous feront changer d'avis. La police espagnole a fait du bon boulot, comme à son habitude depuis 70 ans, et on l'en remercie !



<-- supporters joviaux de l'Atletico soutenant chaleureusement leur équipe, face aux ordres démoniaques arabo-africano-musulmanes de supporters fanatisés et ultra-violents de l'OM


Partager cet article

Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article

commentaires

Noux...

  • : FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • : une épopée conceptuelle et définitive dans le monde de le foot
  • Contact

miuzike!

Recherche

Archives