Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 18:27
Je vais pas vous sortir un commentaire de beauf du genre "ouais, beinh si c'est pour faire le ridicule, autant pas y aller à la coupe du monde !!" parce que l'événement se suffit à lui-même, et en faire partie est en soit un privilège, un honneur. Et sincèrement, je crois qu'il est toujours mieux d'y participer au risque d'en être un acteur rapide et faiblard, qu'en tant que spectateur frustré (1994........)

La Coupe du monde est une compétition à part, hors norme, répondant à des principes transcendants et quasi "historicistes". Les surprises sont rares, les constantes sont nombreuses, les erreurs du passé se répètent, les vainqueurs d'hier seront toujours les vainqueurs de demain, et les losers magnifiques ne peuvent jamais vraiment se défaire d'un destin poisseux... de telle sorte qu'on ne sait parfois si on nage en pleine série télé, ou si la FIFA est bel et bien une vraie mafia (peut-être un peu des deux...)

Quelques chiffres à rappeler pour ceux qui n'ont pas suivi les épisodes précédents :
- 18 éditions (1930 à 2006)
- seulement 7 vainqueurs (dont la France et l'Angleterre organisateurs une fois)
- vainqueurs compris, seulement 11 pays ont atteint la finale
- les 4 plus "gros" palmarès (Brésil, Argentine, Italie, Allemagne) n'ont, à eux tous réunis, raté qu'une seule coupe du monde, et c'était l'Argentine en 1970... l'Uruguay en a récemment foiré un peu plus, mais c'est un pays de faible population... (donc ça compte pas)

Ces chiffres qui fleurent bon le "trust" pourraient laisser à passer qu'il y a "toujours les mêmes", et il est vrai que concernant les qualifications, il y a 3 catégories de pays : ceux qui sont quasiment sûrs de se qualifier à chaque fois (j'y reviendrai dans un prochain article), ceux qui se qualifient quand ils ont une bonne génération et/ou quand ils ont un demi-dieu dans leur effectif, ceux qui se qualifieront jamais quoiqu'il arrive...



ET LA FRANCE DANS TOUT CA ?


Pour la faire courte, la France fait partie de la 2ème catégorie : depuis l'après-guerre, la France n'a connu que 3 "vagues" de qualification

- 1954 / 1958
- 1978 / 1982 / 1986
- 1998 / 2002 / 2006

... avec un petit intrus en 1966, mais l'équipe avait pu compter sur les performances catastrophiques de la Yougoslavie pour se qualifier sans jamais vraiment être inquiétée.

Ces 3 périodes correspondent à l'émergence d'un meneur de jeu sans qui, après coup, on se rend compte que toute qualification aurait été impossible, à savoir :

- Kopa
- Platini
- Zidane

Et c'est, semble-t-il, ce que souhaite, confortablement installé sur son gros nuage, le Dieu du football... L'équipe de France devra se qualifier pour la Coupe du monde si elle propose un grand meneur de jeu ou alors niet !

Toutes les autres tentatives de jouer avec des joueurs moyens dans un système moyen (que certains qualifieront de "à la française") se sont soldées par d'effroyables échecs :

- 1950 : une équipe de France torchée de volée par la Yougoslavie se trouve repêcher par la FIFA, mais déclinera l'offre tellement elle était nulle...

- 1962
: alors qu'elle avait 2 chances "au grattage" de qualification en poule, puis en playoff, la France se fait assassiner 1-0 à 2 reprises contre la Bulgarie (dont un but contre son camp, et un but à la dernière minute si je dis pas de connerie)

- 1970 : en pleine nervous breakdown de la fédération et multicrise institutionnelle (tiens, tiens...), la France se fait humilier par la Suède et la Norvège (dont un mythique 0-1 à domicile contre cette dernière)

- 1974 : la France finit dernière d'un groupe composée de la grande URSS et de... l'Irlande (argh) loin d'être au top de sa forme. Anecdote : si elle s'était qualifiée, elle aurait pu rencontrer en playoff qualificatif le Chili du grand démocrate Pinochet, évitant du même coup à l'URSS d'abandonner la qualification sur tapis vert (parce qu'en France, sport et considérations politiques, ça fait vraiment 3...)

- 1990 : grâce à quelques contre performances mythiques face à la Norvège et à Chypre, la France finit 3ème et première non-qualifiée de son groupe dans l'indifférence générale (par solidarité, l'Angleterre réussira le même exploit)

- 1994 : est-il encore besoin d'en parler ? Il reste un seul point à prendre, plus que deux matchs à domicile, dont un contre Israel qui n'avait encore jamais gagné un match de la phase qualificative... et ça finit par un but à la dernière seconde de Kostadinov...

Et pour finir sur une note "statistique à la con", la France n'a jamais réussi à disputer 4 coupes du monde d'affilée de toute son histoire ! (arrêt au stand en 1950, 1962 et 1990)

Est-on vraiment parti pour que ça change ?



ET DONC ?

Je suis pas spécialement amoureux de Gourcuff ou de Nasri , mais je pense sincèrement que si l'un ou l'autre ne devient pas rapidement un "GRAND" joueur (disons, d'ici une dizaine d'heures), l'équipe de France ne pourra pas se qualifier, parce qu'il aura été décidé qu'elle ne doit PAS se qualifier (mais si, vous savez, le gars là-haut)

rapide test : Vous vous rappelez qui était meneur de jeu en 1989 et en 1993 ?? (en même temps, je sais même pas s'y en avait un, alors...)


Tout ça pour dire qu'on est pas dans la merde...........

Partager cet article

Repost 0
Published by Billy Montoya - dans La question qui fâche
commenter cet article

commentaires

Noux...

  • : FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • : une épopée conceptuelle et définitive dans le monde de le foot
  • Contact

miuzike!

Recherche

Archives