Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 16:32
Dans sa nouvelle série "football et théorie du complot", Footu lance aujourd'hui un dossier sombre qui effraiera grand nombre d'amoureux du football

Le championnat de France de Ligue 1 est en effet sous l'emprise d'une gigantesque machination orchestrée par le Président de l' Olympique Lyonnais , Jean-Michel Aulas , visant à conquérir la France définitivement, puis Europe


FOOTU ACCUSE !

Le "complot" démonté point par point :

-septembre 2007 : Aulas sentant son équipe en fin de cycle décide de lancer l'opération "BENARFAROSSA" qui mettra en cause de nombreux acteurs du championnat de France (entraineurs, présidents, joueurs, journalistes)

- Aulas convainc pour la saison suivante Michel Moulin de lancer un quotidien concurrent de l'Equipe, afin de "dire de la merde" et brouiller les cartes. Ce dernier, trop occupé à allumer un contre-feu (Aujourd'hui Sport), n'aura même pas l'idée de soupçonner, ou mettre en évidence, le complot qui se prépare.

- Jean-Louis Triaud se morfond dans son coin, désespérant de voir Bordeaux gagner un autre titre. Aulas intervient et lui propose ce marché : alors qu'ils sont sûrs de l'avoir en prêt, les lyonnais laisseront Gourcuff à Bordeaux, qui bénéficiera des faveurs lyonnaises pendant toute une saison, et se retrouvera en position de gagner le championnat 2008-2009, afin de rajouter une ligne au palmarès de l'équipe et de recevoir sur un plateau le beau rôle de "successeur des invicibles lyonnais"

- Pour justifier de sa bonne foi, le club s'engage à ne pas recruter, garde Govou et Réveillère, et pour apporter une touche définitive au contrat, engage Claude Puel

- En échange, à la fin de la saison 2009, Bordeaux laisse partir Gourcuff à Lyon (en levant l'option d'achat et le revendant instantanément à moitié prix), cède Laurent Blanc, et donne son accord pour "solder" Planus , Chamakh , ainsi que Chalmé ou Trémoulinas . Une fois ces joueurs engagés, Aulas n'aura plus qu'à acheter 2-3 grosses stars grace à la masse financière dégagée par la vente de Benzema (qui fait partie d'un autre complot global contre l'Europe, bien aidé par le 10 Sport) et la non-utilisation du budget transfert depuis 18 mois.

- Seconde partie de la "manip" : Lyon s'arrange pour que "la France du football" loue les qualités footbalistiques de Hatem Ben Arfa afin de vendre ce dernier très cher à l'Olympique de Marseille , et affaiblir son seul vrai rival pour l'année prochaine : opération réussie, ils n'y voient que du feu et l'achètent les yeux fermé 15 millions d'euros (bien aidés par les unes du 10 Sport)

- le rôle de Ben Arfa  est sobre mais efficace : il officiera comme "espion dormant". Son objectif sera de destabiliser le club durant toute l'année, multiplier les déclarations foireuses, et "laisser filer les matchs" en cas de coup dur lorsque l' OM jouera bien, et lors des affrontements face à Lyon.

- Malgré son machiavélisme, certaines signes "trahissent" l'existence de l'arrangement, mais les media traditionnels indépendants n'y voient rien (bien aidé par les pages "tiercé" du 10 Sport) : Lyon laisse les Bordelais gagner la Coupe de la Ligue , ne critiquent plus l'arbitrage , donnent 3 points à Bordeaux au match retour, plus toute une série de détails qui ne trompent personne...

- Pourtant rien n'est fait, et Lyon ne devra le succès de l'opération qu'à l'opiniâtreté de Gourcuff, auteur d'une fin de saison magique, et des coups de génie tactiques de Hatem Ben Arfa qui, voyant son statut passer de "remplaçant" à "titulaire en CFA", décide de mettre le petit coup de collier suffisant pour convaincre Gerets de le laisser jouer face à Lyon, 3 journées avant la fin.
L'histoire ne le dira peut-être pas, mais Eric Gerets soutenait dès le début l'hypothèse d'un Ben Arfa "espion lyonnais" et tentera régulièrement de le confondre en lui faisant jouer des bouts de match qui se révèleront tous désastreux. Il fut pourtant victime d'un pêché d'orgueil, pensant que son équipe pouvait jouer à 10...

- 36ème journée : Marseille - Lyon pour le titre , "le dormant" se réveille, livre une copie impeccable (aucune passe réussie en 57 minutes) et clot définitivement le premier chapitre du dossier : Bordeaux sera champion, et permettra du même coup à Lyon de remporter les 5 prochains titres... en attendant l'Europe ?


Dans un prochain épisode, Footu vous expliquera comment le titre de 2004 était déjà écrit dans les manuscrits de la mer morte.

Partager cet article

Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article

commentaires

Noux...

  • : FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • : une épopée conceptuelle et définitive dans le monde de le foot
  • Contact

miuzike!

Recherche

Archives