Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 09:25
Après la micro-tragédie Home de Yann Arthus-Bertrand, le Modem de François Bayrou et le Parti Socialiste de Benoît Hamon ont trouvé un curieux responsable pour expliquer le bon score de l'UMP aux européennes, et peut-être, en filigrane, leur performance moyenne.

Dans le viseur, le film « France - Turquie » de Raymond Domenech sur la dégradation du niveau de jeu de l'équipe de France, diffusé vendredi soir sur TF1 , et qui avait réuni 5,3 millions de téléspectateurs en moyenne, soit 22% de part d'audience.


Aujourd'hui, les déçus du vote européen vitupèrent.


LA STRATEGIE DE L'ECRAN DE FUMEE

Il est certain que le film France - Turquie , suivi du débat technico tactique vendredi dernier sur les radios, avait des allures de signal d’alarme. La caméra de TF1 a diagnostiqué l’état de notre sélection, et le bilan est des plus inquiétants : pas de fond de jeu, qualification improbable, sur fond de public turc venu en masse au Stade de Gerland


Pourtant, au lendemain du scrutin européen qui a vu UMP se placer en première position en France, loin devant le MoDem et un minuscule peu devant le Parti Socialiste, les voix s’élèvent.
La chaîne privée est montrée du doigt, accusée d’avoir montré ce film dans le but d’influencer les votes, en mettant en avant la Turquie comme nation putative de l'Union Européenne , car déjà membre de l'UEFA, et de desservir des formations qui n’ont pas atteint leurs objectifs offensifs. De quoi semer le douter, alors que certains ont fait de la non-adhésion de la Turquie leur cheval de bataille durant ces élections


La vice-présidente du FN Marine Le Pen , dénonçant la récupération des idées de son parti par la droite, a sèchement lancé hier soir en direct : « Je tiens à dire que je ne suis pas dupe de la manipulation qui a consisté, il y a deux jours à faire passer à une très grande échelle le match France - Turquie. Je pense que tout cela était réfléchi, précisément prévu pour pousser l'UMP. »


Sur TF1, la journaliste Claire Chazal a rappelé que France - Turquie a été diffusé en même temps dans 134 pays à l'occasion de la journée internationale de qualification pour la Coupe du monde. Cette décision a été prise il y a un an et demi alors que la date des élections européennes n'était pas connue, a-t-elle affirmé.

Quant à Eric Woerth, ministre du Budget, il a fait le service minimum pour démentir les affirmations selon lesquelles l'UMP a poussé les Bleus pour nuire aux partis pro-Turquie : France - Turquie est un match « de prise de conscience (...). Marier les mots Football et Turquie, c'est deux espoirs fondamentaux. Les convictions européennes de Raymond Domenech ne sont pas à remettre en cause. Il suffit de voir comment il a fonctionné au dernier Euro ».


C'est sûr que vu le taux d'abstention, les audiences et l'anti-plébiscite de Domenech ont de quoi agacer les perdants du scrutin...

Car, à l'heure où certains tentent de nous faire croire que la Turquie est une démocratie qui possède l'eau potable, l'électricité, et des hopitaux (voire même des écoles), pour les tenants du grand complot, le pire fut tout de même la diffusion du Grand Prix de Formule 1 de Turquie le jour-même des élections sur cette même chaîne... Scandaleux !

Partager cet article

Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article

commentaires

Lord of the pit 09/06/2009 09:31

les salopes! ils croyaient qu'on avait rien vus venir avec leur putain de manip' à deux balles? Heureusement que t'es la pour dénoncer la vérité qui derange

Noux...

  • : FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • : une épopée conceptuelle et définitive dans le monde de le foot
  • Contact

miuzike!

Recherche

Archives