Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 09:07
On se rappelle de cette athlète américano-polonaise, Stella Walsh , qui lors des jeux de 1932 rafla tout sur son passage en sprint. Et pour cause, c'était un homme !
Depuis, les "tests de genre" sont apparus, et les performances des athlètes ont pu être scrupuleusement vérifiées dans les années 80 (surtout en l' Allemagne de l'Est ), à tel point que les derniers tests de "féminimse" ont été arrêtés en 1999...
Jugés peu fiables, certains pensent que "le fait de tester le sexe est humiliant, fait peu de cas des sentiments humains", et comme chacun sait, le sport professionnel est avant tout affaire de sentiment...

Mais voilatipa que le scandale de l'intersexualité réapparaît durant les Championnats du monde d'athlétisme de Berlin !

Face à l'incongruité de certaines performances, l' IAAF aurait diligenté (en diligence) une enquête afin de déterminer le sexe d'athlètes aux chronos troublants...

Une batterie de tests plus tard, le résultat est sans appel : biologiquement, un certain nombre d'athlètes français concourant chez les Hommes seraient en fait...... des femmes !

De là à penser comme les rednecks américains que "les français sont tous des tapettes", il n'y a qu'un pas homophobe (et ontologiquement erroné) que nous ne franchirons pas.

Mais ce n'est pas la Sud-Africaine Caster Semenya qui nous dira le contraire !!



rigolax (entendu à la radio) : l'ex championne Mozambicaine du 800m Maria Mutola était surnommée "Mario Mutolo"


<-- Eric Abidal avec des cheveux longs (et le sourire)

Partager cet article

Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article

commentaires

Noux...

  • : FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • : une épopée conceptuelle et définitive dans le monde de le foot
  • Contact

miuzike!

Recherche

Archives