Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 09:55
Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on ne s'y attendait pas du tout ! Malgré un (beau) but en finale de Ligue des champions et un niveau de jeu ahurissant tout au long de l'année, malgré le charisme d'un Iniesta, la régularité d'un Ribéry, l'efficacité dans les moments cruciaux d'un Ibrahimovic , le titre "d'idole gay de la Ligue 1" d' Adil Rami , l'improbable sentance s'abattait sur nous tous, en ce premier froid matin de décembre : Lionel Messi Ballon d'Or France Football 2009

Ayant vraisemblablement surfé sur la mise en lumière de l'escroquerie Cristiano Ronaldo qui, ironiquement, aurait plus mérité la récompense cette année que l'an passé (ou plutot , "moins pas mérité"), Lionel Messi obtient un prix dont personne sur terre ne l'aurait imaginé lauréat depuis 6 mois...

Pour preuve, ce débat mythique qui divise toujours, quant à savoir qui est le meilleur joueur au monde : Iniesta ou Xavi , la réponse, invariablement  : "de toute façon, c'est Messi qui va avoir le Ballon d'or, donc..."

En tout cas, nous comptons sur les media français pour nous abreuver plusieurs semaines durant de blagues à base de "Messi / messie", croyant bien faire, mais seuls s'en tireront convenablement les Cahiers du Foot avec un calembour crypto-analytique genre "faut pas prendre des Messi pour des lanternes", et So Foot en farrivant à faire rimer son nom avec fist fucking (chapeau les gars !)


LA METHODE DU DISCOURS : BALLON D'OR, MODE A CONTRE EMPLOI

Vous vous demandez sûrement "mais comment ki font pour choisir exactement le Ballon d'Or à qui on pensait 4 ans avant tellement c'était obligé qu'ils allaient le choisir alors que nous, on aurait plutôt dit Iniesta ou Drogba ?"

En dehors de toute considération technique, et sauf "année molle", le choix du Ballon d'Or est généralement basé sur un seul critère : l'évidence médiatique absolue

Les années paires, le joueur qui a fait le plus de couvertures pendant l'Euro ou le Mondial. Les années impaires : un gars désigné au sort, un brésilien, ou un joueur de 22 ans pour l'ensemble de son oeuvre

Tant pis si le joueur n'est pas si fort que ça, s'il n'a disputé que 3 gros matchs dans l'année, s'il y en a objectivement 15 qui méritent le titre plus que lui, le Ballon d'Or ne désigne pas le meilleur joueur de l'année (civile... rien que ça, déjà... bref), seulement celui qui aura fait le plus parlé de lui, autour d'un trident gagnant ultra-marketing, conjonction de critères scientifiques hautement affinitaires :

- membre d'un gros club / grosse sélection
- potentiel commercialo-technico-freestyle surmaximisé (vidéo kikoolol sur youtube , fan club beaufs sur Facebook , pochette du dernier FIFA ou PES )
- pic médiatique "au moment où il fallait". En bonus, indiquer si le joueur a réalisé un quintuplé contre Santander ou Wolverhampton

Ne rentrent pas en considération : l'impact réel du joueur sur le jeu, sa capacité à être décisif, son leadership, son charisme, son exemplarité sur le terrain. Pire, des critères tels que ses orientations sexuelles, sa nullité en sélection, ou sa coupe de cheveux ont tout simplement été balayé d'un revers de main (laissant le champ libre à Cristiano Ronaldo pour les 10 prochains éditions)

Le lauréat de cette année mérite son prix, là n'est pas la question, mais EN THEORIE, on peut arriver à des cas d'espèces flippants de futurs (ou anciens) lauréats qui n'ont rien fait de l'année, et se sont contentés de faire un truc vaguement hype ou de gérer un gros malentendu en leur faveur (genre, des capitaines dopés qui gagnent une coupe du monde foireuse après avoir cassé les 2 meilleurs joueurs, déjoué pendant 120 minutes, et même pas réussi un truc essentiel dans le match... toute ressemblance, etc)

Je constate juste qu'alors que :

- Iniesta pèse 100 fois plus sur le jeu en temps normal, et fout le but de la qualif en demi
- Eto'o a gagné la finale à lui tout seul en marquant le 1er but, et restait le meilleur buteur du club
- Xavi marche sur l'eau depuis 2 ans
- Thierry Henry doit l'avoir avant sa mort, et franchement, rien qu'avec sa main, il l'aurait mérité 15 fois

... le nom de Messi est invariablement revenu chez la majeure partie des fans de foot, dès que celui-ci a marqué son but en finale de C1 contre Manchester United : "oulaah, le gars, il joue bien, il dribble, il fout un but de la tête en finale alors qu'il mesure 1m35 ? Ca, c'est Ballon d'or direk !!"

De toute façon, moi, du moment qu'il ne filait pas à Ronaldo, j'étais content !


Rigolax :
(aperçu sur lequipe.fr ) : L'absence dans ce classement de Kader Keïta, de Djibril Cissé et Pédretti me choque. Pour Brandao je comprends, il est arrivé en milieu de saison...

Une réflexion à méditer

Partager cet article

Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article

commentaires

Noux...

  • : FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • : une épopée conceptuelle et définitive dans le monde de le foot
  • Contact

miuzike!

Recherche

Archives