Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 16:15

Note aux lecteurs : ce billet est le 2ème chapitre du mystérieux "Da Footu Code" qui révèle le déroulement exact de la Coupe du monde - lien 1er chapitre



CHAPITRE 2


Mardi 22 juin :


- France – Afrique du Sud /// Mexique – Uruguay : seul le pays organisateur ayant déjà remporté un match dans le groupe, toute victoire paraît qualificative. Par contre, en cas de match nul, il faudra sortir la calculatrice. Le Mexique fait le trou dès l'entame, et semble avoir validé son ticket.


Pleine d'enthousiasme, l'Afrique du Sud fait quant à elle exulter ses supporters vu le niveau de jeu fourni. Manque la réussite. Tout le contraire de la France qui, avec un brio tout italien, catapulte une frappe peu dangereuse non-cadrée dans les buts Bafana Bafana (bafana)


Rien ne change jusqu'aux ultimes secondes et ce double pénalty. Le premier ne change pas grande chose à la donne, tandis que le second renvoie l'équipe de France chez elle, et l'Afrique du Sud au septième ciel... le pays s'évite en tout cas la honte de devenir le tout premier organisateur à ne pas passer les poules. De son côté, Raymond Domenech avait "déjà tout prévu", et prépare sereinement l'Euro 2016. France 1 - Afrique du Sud 1 /// Mexique 2 - Uruguay 0


Groupe A

1) Mexique 5 pts - +1 (4 buts)

2) Afrique du Sud 5 pts - +1 (3 buts)

-------

 3) France 3 pts

4) Uruguay 1 pts




da vinci code tom hanks- Nigéria – Corée du Sud /// Argentine – Grèce : face à une Corée du Sud qui n'a plus rien à jouer, le Nigéria s'en donne de nouveau à coeur joie, et réalise son deuxième festival offensif du tournoi. La situation est en revanche plus compliquée pour les argentins qui n'arrivent toujours pas à trouver leur jeu, d'autant que les Grecs, en cas de victoire, obtiendraient un ticket inespéré pour le tour suivant.


D'une frappe impossible, Veron vient doucher les espoirs de ses adversaires en début de deuxième période. Dans l'immédiateté du but, la Grèce égalise, et entame une course contre la montre. Course fatale, mais pas de tout repos pour une Argentine amorphe quoique heureuse de s'en tirer à si bon compte, vu le nombre effrayant d'occasions concédées à faire pâlir de jalousie le GF38. Nigéria 3 - Corée du Sud 1 /// Argentine 1 - Grèce 1



 

Groupe B

1) Nigéria 7 pts

2) Argentine 5 pts

-------

3) Grèce 4 pts

4) Corée du Sud 0 pts




Mercredi 23 juin :


- Angleterre – Slovénie /// USA – Algérie : alors qu'anglais et slovènes se font des politesses polies (de manière courtoise), et que les tabloids d'Albion rivalisent de remarques géographiques brutales (ex: "Fuck Czechoslovakia !"), les deux meilleurs amis du monde se font une biscotte pour la 3ème place du groupe. A la tunisienne, l'Algérie pense l'emporter, jusqu'à l'égalisation de Bradley dans les arrêts de jeu. Moins de 100 secondes plus tard, Donovan rénove tout seul la station Barbès Rochechouart d'une frappe somptueuse. Angleterre 1 - Slovénie 1 /// USA 2 - Algérie 1



Groupe C

1) Angleterre 7 pts - +3 (6 buts)

2) Slovénie 7 pts - +3 (5 buts)

-------
3) USA 3 pts

4) Algérie 0 pts




- Ghana – Allemagne /// Australie – Serbie : ayant totalement oublié que la compétition venait de débuter, les serbes découvrent avec stupeur qu'ils vont affronter l'Australie non pas en rugby, mais bel et bien en football. Auteur d'une prestation convaincante de "Priscilla folle du desert", la Serbie réussit son coup, en se prenant 3 pions de la part des Wallabies hilares, mais enchantés de la référence. Trouvant inconvenant d'avoir à éliminer l'Angleterre si tôt dans la compétition, l'Allemagne récupère la première place sur un but inintéressant. Ghana 0 - Allemagne 1 /// Australie 3 - Serbie 1


Groupe D

1) Allemagne 9 pts

 2) Ghana 6 pts

-------

3) Australie 3 pts

4) Serbie 0 pts





Jeudi 24 juin


- Italie – Slovaquie /// Paraguay – Nouvelle-Zélande : au cours d'un remake crypto-gay de Twilight Tentation  2, l'Italie et son Robert Pattinson d'Alberto Gilardino nous refont le vieux coup de l'abstinence comme valeur socio-positive contre des Slovaques qui n'en demandaient pas tant. De son côté, la Nouvelle-Zélande sort de son vieux complexe "personnage jaune tout moche sur console en 8-bit", et prend son premier point de la compétition. Italie 0 - Slovaquie 0 /// Paraguay 1 - Nouvelle-Zélande 1



Groupe F

1) Italie 7 pts

2) Slovaquie 5 pts

-------

3) Paraguay 2 pts

4) Nouvelle-Zélande 1 pts

 

 


new_zealand_story.jpg- Danemark – Japon /// Cameroun – Pays-bas : grosse pression sur le sélectionneur japonais qui, malgré un zéro pointé, espère toujours récupérer une place de meilleur troisième sur tapis vert, "l'objectif sui generis étant une place affinitaire en demi-finale". Au même instant, un trafic de crack est démantelé dans un township de Soweto. No comment. A peu près dans le même "mood", Paul Le Guen espère bien faire parler la poudre, et tente une "feinte à Jack" absolument imparable, à savoir "jouer la défense à outrance pour punir mentalement la meilleure attaque du tournoi". Logiquement démoralisés, ceux-ci devraient s'effondrer, et accepter la supériorité de leurs adversaires en conférence de presse. Bingo, cela fonctionne plutôt bien. Danemark 1 - Japon 1 /// Cameroun 0 - Pays-bas 0



Groupe E

1) Pays-bas 5 pts (+2)

2) Danemark 5 pts (+1)

-------

3) Cameroun 4 pts

4) Japon 1 pts




Vendredi 25 juin


- Portugal – Brésil /// Corée du Nord – Côte d’Ivoire : pour la première fois depuis un quart de finale de la World Cup 94, le Brésil nous fait le coup du "joga bonito", et pilonne au fléau d'arme son péon d'adversaire. Dans le même temps, la Côte d'Ivoire se régale et remet le couvert plusieurs fois. Au quart d'heure final, Cristano Ronaldo sort sur cassage d'ongle, et laisse sa place à Almeida. Moins de dix minutes plus tard, le même expédie une demi-volée dans les filets brésiliens, tandis qu'en face la Corée du nord sauve à nouveau l'honneur. Action conjuguée et théories des fluides, le Portugal passe. Sven-Goran Eriksson demande l'asile politique à la Côte d'Ivoire avant de se rendre compte que c'était le pays dont il était déjà sélectionneur. Brésil 3 - Portugal 1 /// Corée du Nord 1 - Côte d'Ivoire 3


Groupe G

1) Brésil 9 pts

2) Portugal 4 pts - +1

-------

3) Cote d'Ivoire 4 pts - +0

4) Corée du nord 0 pts




- Espagne – Chili /// Suisse – Honduras : la Rojamanschaft décide de remettre les compteurs à zéro en étrillant le Chili. Torres et Villa deviennent l'espace de 20 minutes les "deux plus grands joueurs de la plus grande équipe de tous les temps". Rien d'inhabituel, jusqu'aux quarts. Flamboyant et généreux, le Honduras décide pour sa part de rendre lui-même l'or des juifs en écartant les Suisses encore touts héberlués de la vivifiance du contenu footbalistique sus-proposé (derechef). Le lendemain, les éditorialistes et blogueurs du monde entier s'interrogent encore sur l'utilité de faire systématiquement la blague sur "écarter les Suisses". Santana , Gorillaz et The Klaons les soutiennent dans la démarche. Espagne 3 - Chili 0 /// Suisse 1 - Honduras 2



Groupe H

1) Espagne 7 pts

2) Chili 6 pts

-------

3) Honduras 3 pts

4) Suisse 1 pts




Suite et fin dans très peu de temps !




Partager cet article

Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Coupe du Monde
commenter cet article

commentaires

Billy Montoya 11/06/2010 17:38



Merci Ludo pour tes commentaires et ton "love" (aussi grand que ton "belief" mais moins que ton "willingness")


 


A propos du Honduras - et pour compléter ton propos ultra pertinent - entendu sur BFM TV ce matin. JJ Bourdin qui interviewé un économiste auteur d'un bouquin inintéressant sur la Coupe du
monde/foot/business, et Bourdin de dire "uiii, des pays comme le Honduras", et le gars de répondre "ah mais pas du tout, le Honduras n'est pas qualifié, c'est le Costa Rica", et Bourdin de
sur-enchérir tout penaud "ah oui, pardon, je ne sais pas ce qui m'a pris, bien entendu, le Costa Rica, le Honduras n'est pas du tout qualifié, qu'ai-je donc dit"


Ou quand l'absence de professionnalisme prend tout son sens



ludoya 11/06/2010 16:02



Merci Footu de parler du Honduras, le seul pays dont médias du monde entier ne parleront pas.



macouilleS2 10/06/2010 18:39



une écriture fine et intense au service d'un scénario extraordinaire. On applaudit un tel talent ! (j'ai bon?)



Zlatan et Piqué 09/06/2010 17:34



moi je veux bien y croire, mon poulet ! mais tu me jures que tu me rembourse si j'ai pas tout bon à bet & win ?



Noux...

  • : FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • : une épopée conceptuelle et définitive dans le monde de le foot
  • Contact

miuzike!

Recherche

Archives