Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 08:37
Très touché par le soutien apporté récemment à sa fille, et toujours dans sa "stratégie d'encerclement" des média renégats qui ne comprennent rien au foot, et font le jeu des "ennemis de la France", Raymond Domenech , le bien aimé sélectionneur des Bleus, a décidé de nous accorder quelques minutes de son précieux temps à l'occasion de ce "sequel" de France - Autriche au Stade de France : France Autriche 2



Footu : Après avoir été adjoint de Bruno Martini et Alain Boghossian sur France - Autriche 1, vous êtes enfin sur le banc...

Raymond Domenech : J'ai toujours voulu coacher un match. Quand on m'a proposé de diriger le match retour, j'ai accepté sur-le-champ, car le fait d'avoir participé passivement au premier volet m'a servi de préparation.

Footu : Comment avez-vous fait pour conserver l'atmosphère du premier match ?

Travailler avec le même effectif délesté de Philippe Mexès m'a beaucoup aidé. J'ai aussi fait très attention à rester fidèle au 4-5-1 qui a fait le succès de la première rencontre. Et je savais exactement ce qui fonctionnait...

Footu : Quelle est la principale différence entre France - Autriche et France - Autriche 2 ?

Dans le premier match, les spectateurs ne savaient pas à quoi s'attendre. Le match débutait avec six défenseurs qui partaient à l'aventure, puis la tension montait progressivement. Là, on entrera immédiatement dans le vif du sujet. Et cette fois, les onze personnages sont disséminés sur le terrain avant de tomber sur des monstres autrichiens de plus de deux mètres. Du coup, ils se méfient les uns les autres de leur placement et du soutien défensif.

Footu : Comment expliquez-vous le succès de France - Autriche 1 ?

Par le fait qu'il abordait des thèmes qui effraient beaucoup de personnes : l'angoisse du noir (sic) , les escabeaux, la claustrophobie, les coups de pieds arrêtés... A l'époque, des spectateurs sont sortis du stade en larmes. Je ne suis pas cruel, mais je dois avouer que ça m'amuse !

Footu : Dans cette suite, les Autrichiens sont encore plus effrayants. Mais on n'apprend rien de plus sur eux. Pourquoi ?

Parce que France - Autriche 2 n'est pas un match de football mais "d'éthique de survie " (sic). Les Autrichiens font juste partie de cet environnement qui brise l'unité d'un groupe.

Footu : Y aura-t-il un 3ème match ?

Je ne crois pas. Si le public en redemande, pourquoi pas ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Interviews définitives
commenter cet article

commentaires

Noux...

  • : FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • : une épopée conceptuelle et définitive dans le monde de le foot
  • Contact

miuzike!

Recherche

Archives