Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 16:51
Encore plus provocateur, intense, déluré, ultra violent, hype et totalement gay, le match pondéré entre Boulogne sur Mer et le Paris Saint Germain a, en outre, accouché d'un Fight club mémorable entre le Directeur de la Communication du PSG, Bruno Skropeta (a priori, c'est un pseudo), et le Directeur Sportif de Boulogne sur Mer, Bruno Dupuis (a priori, c'est aussi un pseudo). Ce dernier aurait réussi là où Zinédine Zidane a pêché techniquement dans la finition, et pour tout dire, le dernier geste, en assénant un magistral coup de tête en plein dans le nez de son confrère (mais néanmoins homonyme)

L'histoire devient quasiment culte lorsque les dernières informations parlent même d'un "état d'ébriété avancé", ce qui explique encore plus difficilement la performance technique (Brandao doit-il se mettre à boire pour cadrer des frappes ?)

A quand les perruques blondes, les moustaches, et le catch dans la boue ? En tout cas, Max Guazzini est sur les rangs pour une nouvelle animation au Stade de France

Pour la promo de son prochain film, Sacha Baron Cohen a du souci à se faire ! (à moins qu'il ne lance un happening urbain post situationniste dont l'objet serait de valider toutes les théories psychogéographiques type : à quoi reconnaît-on une structure conseilliste ?)


Rigolax : Après les "Bruno", le Festival des "Julien" : Domenech préfère Escudé , M.A.M. Coupat , les supporters du PSG Quemener , et Douch Doré
Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 09:55
Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on ne s'y attendait pas du tout ! Malgré un (beau) but en finale de Ligue des champions et un niveau de jeu ahurissant tout au long de l'année, malgré le charisme d'un Iniesta, la régularité d'un Ribéry, l'efficacité dans les moments cruciaux d'un Ibrahimovic , le titre "d'idole gay de la Ligue 1" d' Adil Rami , l'improbable sentance s'abattait sur nous tous, en ce premier froid matin de décembre : Lionel Messi Ballon d'Or France Football 2009

Ayant vraisemblablement surfé sur la mise en lumière de l'escroquerie Cristiano Ronaldo qui, ironiquement, aurait plus mérité la récompense cette année que l'an passé (ou plutot , "moins pas mérité"), Lionel Messi obtient un prix dont personne sur terre ne l'aurait imaginé lauréat depuis 6 mois...

Pour preuve, ce débat mythique qui divise toujours, quant à savoir qui est le meilleur joueur au monde : Iniesta ou Xavi , la réponse, invariablement  : "de toute façon, c'est Messi qui va avoir le Ballon d'or, donc..."

En tout cas, nous comptons sur les media français pour nous abreuver plusieurs semaines durant de blagues à base de "Messi / messie", croyant bien faire, mais seuls s'en tireront convenablement les Cahiers du Foot avec un calembour crypto-analytique genre "faut pas prendre des Messi pour des lanternes", et So Foot en farrivant à faire rimer son nom avec fist fucking (chapeau les gars !)


LA METHODE DU DISCOURS : BALLON D'OR, MODE A CONTRE EMPLOI

Vous vous demandez sûrement "mais comment ki font pour choisir exactement le Ballon d'Or à qui on pensait 4 ans avant tellement c'était obligé qu'ils allaient le choisir alors que nous, on aurait plutôt dit Iniesta ou Drogba ?"

En dehors de toute considération technique, et sauf "année molle", le choix du Ballon d'Or est généralement basé sur un seul critère : l'évidence médiatique absolue

Les années paires, le joueur qui a fait le plus de couvertures pendant l'Euro ou le Mondial. Les années impaires : un gars désigné au sort, un brésilien, ou un joueur de 22 ans pour l'ensemble de son oeuvre

Tant pis si le joueur n'est pas si fort que ça, s'il n'a disputé que 3 gros matchs dans l'année, s'il y en a objectivement 15 qui méritent le titre plus que lui, le Ballon d'Or ne désigne pas le meilleur joueur de l'année (civile... rien que ça, déjà... bref), seulement celui qui aura fait le plus parlé de lui, autour d'un trident gagnant ultra-marketing, conjonction de critères scientifiques hautement affinitaires :

- membre d'un gros club / grosse sélection
- potentiel commercialo-technico-freestyle surmaximisé (vidéo kikoolol sur youtube , fan club beaufs sur Facebook , pochette du dernier FIFA ou PES )
- pic médiatique "au moment où il fallait". En bonus, indiquer si le joueur a réalisé un quintuplé contre Santander ou Wolverhampton

Ne rentrent pas en considération : l'impact réel du joueur sur le jeu, sa capacité à être décisif, son leadership, son charisme, son exemplarité sur le terrain. Pire, des critères tels que ses orientations sexuelles, sa nullité en sélection, ou sa coupe de cheveux ont tout simplement été balayé d'un revers de main (laissant le champ libre à Cristiano Ronaldo pour les 10 prochains éditions)

Le lauréat de cette année mérite son prix, là n'est pas la question, mais EN THEORIE, on peut arriver à des cas d'espèces flippants de futurs (ou anciens) lauréats qui n'ont rien fait de l'année, et se sont contentés de faire un truc vaguement hype ou de gérer un gros malentendu en leur faveur (genre, des capitaines dopés qui gagnent une coupe du monde foireuse après avoir cassé les 2 meilleurs joueurs, déjoué pendant 120 minutes, et même pas réussi un truc essentiel dans le match... toute ressemblance, etc)

Je constate juste qu'alors que :

- Iniesta pèse 100 fois plus sur le jeu en temps normal, et fout le but de la qualif en demi
- Eto'o a gagné la finale à lui tout seul en marquant le 1er but, et restait le meilleur buteur du club
- Xavi marche sur l'eau depuis 2 ans
- Thierry Henry doit l'avoir avant sa mort, et franchement, rien qu'avec sa main, il l'aurait mérité 15 fois

... le nom de Messi est invariablement revenu chez la majeure partie des fans de foot, dès que celui-ci a marqué son but en finale de C1 contre Manchester United : "oulaah, le gars, il joue bien, il dribble, il fout un but de la tête en finale alors qu'il mesure 1m35 ? Ca, c'est Ballon d'or direk !!"

De toute façon, moi, du moment qu'il ne filait pas à Ronaldo, j'étais content !


Rigolax :
(aperçu sur lequipe.fr ) : L'absence dans ce classement de Kader Keïta, de Djibril Cissé et Pédretti me choque. Pour Brandao je comprends, il est arrivé en milieu de saison...

Une réflexion à méditer
Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 13:48
Si nous étions le service public ou l'Equipe, nous dirions que l'Irlande "ne manque pas d'Eire", mais l'affaire est suffisamment glauque pour que l'on évite les jeux de mots et autres calembours douteux, afin de faire place, une fois de plus, à notre objectivité légendaire.

L'Eglise catholique d'Irlande a couvert les abus sexuels commis par des prêtres de la région de Dublin sur des centaines d'enfants pendant plusieurs décennies, accuse un rapport d'enquête officiel. La préoccupation des autorités dans la gestion des cas d'abus sexuels sur des enfants a été de "garder le secret, d'éviter le scandale, de protéger la réputation de l'Eglise et de préserver ses biens", relève le rapport.

L'enquête a examiné des plaintes concernant des centaines d'abus sur des enfants. La commission a notamment mis  jour le cas d'un prêtre qui a reconnu avoir abusé des enfants en moyenne "une fois toutes les deux semaines", pendant son ministère qui a duré plus de 25 ans

Ainsi donc, des Irlandais se seraient rendu coupable de "gestes" innommables sans que l'on n'en sache rien, sans que cela fasse scandale, ni la une de tous les journaux. Pire, sans qu'aucun lynchage officiel ne soit orchestré dans France Football, RTL ou Le Parisien ? (mes excuses aux autres que j'oublie)


INJUSTICE PARTOUT, ARBITRAGE VIDEO NULLE PART

Thierry Henry a peut-être violé 4 millions et demi d'irlandais, mais il ne l'a fait qu'une seule fois, et l'imputabilité de son acte est encore à établir, le joueur ayant déclaré à maintes reprises "ne pas l'avoir fait exprès".

Aurait-il mieux valu que le joueur ait la peau blanche, soit allemand ou italien, et surtout, qu'il l'ait fait de manière répétée tout au long de sa carrière ? La question reste entière...

Vers une relance du débat sur la récidive ?



ps: merci aux personnes qui m'ont donné l'idée d'écrire un truc encore plus ignoble que celui-ci... (j'ai honte)
Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 19:00
Passée la blague brutale sur l' Airbus A380, venons-en aux faits :

Vidéo du match qualificatif pour la Coupe du monde 2010 : Irlande - Georgie



Pour vous pouvez le constater, l'arbitre siffle un pénalty imaginaire, puis les joueurs irlandais viennent IMMEDIATEMENT se dénoncer à l'arbitre pour dire "mais non, vous voyez bien qu'y a rien, en plus l'autre con était hors jeu". Quelle classe ! Quel fair play ! C'est pas cette petite salope de Thierry Henry qui aurait fait ça !

A ce moment du match, la Georgie mène 1-0, mais finira par s'écrouler 2-1 à cause de ce pénalty totalement injustifié. Quant à l'Irlande, elle s'envolera vers la 2ème position de barragiste après avoir laissé sur place la Bulgarie.

Je demande donc officiellement un
"rematch" de ce Irlande - Georgie , puis un match d'appui Irlande - Bulgarie à Khartoum, puis le vainqueur affrontera la France lors d'un autres match d'appui début décembre 2010, et en cas de victoire finale de l'Irlande, on pourra dire qu'en fait c'est elle qui devait se qualifier, et pas nous...

Pour en revenir au Mano de Dios gate, une mention spéciale aux médias qui ont su faire preuve de solidarité et d'indulgence dans l'adversité :


- phase 1 : Thierry Henry est un connard, il n'a pas moufté alors qu'il aurait dû se dénoncer, c'est dégueulasse, y avait main, quelle honte ! Quoi ? Et il dit que c'est involontaire ?

- phase 2 : la main, ok, ça peut arriver à tout le monde, mais au moins, il n'aurait pas dû fêter le but !

- phase 3 : bon, ok, s'il ne fête pas le but, l'arbitre aurait trouvé ça louche, et pas validé le but, mais par contre, le coup de faire la fête avec ses potes pour fêter la qualification, c'est infect !!!

- phase 4 : bon, fêter la qualif, c'est normal, ça n'arrive pas tous les jours... mais par contre, aller voir les joueurs irlandais pour leur avouer ce qu'il a fait, c'est vraiment IN-SUP-POR-TABLE !!!!!

- phase 5 : bon, ok pour la main, ok le fêtage, ok pour l'aveu aux irlandais, mais le fait de ne pas s'excuser TOUT DE SUITE devant tout le monde, et dire qu'il a pas trop fait exprès mais qu'il sait plus, mais dans quelle monde vit-on ma p'tite dame !!!!

- phase 6 : d'accord pour tout le reste, on oublie, c'est le football... mais alors............ oser déclarer qu'on veut rejouer le match PILE au moment où la FIFA dit que ce n'est plus possible, c'est du foutage de gueule, cette homme est un brigand, un escroc, c'est lui qu'on aurait dû arrêter à Melun , pas Jean-Pierre Treiber !

- phase 7 : ok, ok, ok, on n'a rien dit, c'est cool, no soucy... mais par contre, QUEL MATCH DE MERDE !!! Thierry Henry devrait aller en prison !! C'est juste ça qu'on lui reproche, pas le reste !

- phase 8 : en fait, c'est juste Raymond Domenech et Jean-Pierre Escalettes qu'on aime pas, non ? Et on s'est juste servi de Thierry Henry pour faire chier et demander la tête des deux autres cons, non ? Ah zut, on a excité tout le monde, maintenant le football entier nous en veut... c'est grave ?

Ne comptez pas sur moi pour faire une blague "grotesque" sur la collaboration !!


Comme dirait un pote qui bosse au ministère de la Culture : "Enkuler de rire !"
Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 09:24
Scandaleux. Indécent. Atterrant. Impudique. Les mots n'étaient pas assez forts ce matin pour désigner la nouvelle polémique qui s'est emparée du petit monde du ballon rond. J'avoue être choqué chaque fois que j'assiste à un tel spectacle. On me répondra "que veux-tu, c'est le foot !". Mais dira-t-on un jour "stop" à ce genre de pratique mafieuse ?

L'action incriminée s'est déroulée hier soir durant les barrages de la zone Europe. Ce but, honteusement marqué, a permis à l'équipe de se qualifier sur le fil alors qu'elle ne le méritait pas. Comme à chaque fois, l'équipe la plus influente l'a emporté. Comme à chaque fois, on pouvait s'attendre tout au fond de nous à ce genre de dénouement malheureux. Comme à chaque fois, le foot n'en sortira pas grandi. Hasard orchestré ou coïncidence choisie ?

Et en me réveillant ce matin, comme l'a si bien dit ce matin Emmanuel Petit à propos d'une autre affaire : "Le suppositoire a mis beaucoup de temps à passer"


Voici donc la vidéo du but : On voit PARFAITEMENT que l'attaquant fait main, qu'il y a 2 hors-jeu, et que le but n'aurait pas du être validé (notez la joie indécente du buteur)

Suite à ce scénario catastrophe, la Slovénie élimine donc de manière totalement imméritée la Russie qui aurait dû sportivement l'emporter, car beaucoup plus percutante sur l'ensemble des deux matchs (2-1 ; 0-1)

Espérons que la FIFA si prompte à faire régner l'ordre et la justice, aura la bonne idée (que dis-je, la volonté absolue) de faire rejouer le match ! Tremble, Slovénie, le monde te regarde !


Je profite par ailleurs de ce billet pour féliciter la France qui, au terme d'un match totalement maitrisé, a donné une belle leçon de fair play aux irlandais : en France, on a pas de pétrole, mais on pique les idées des autres (Italie, Allemagne et Angleterre en tête), ou "comment gagner un match à moindre frais sachant qu'on s'en fout et que dans deux mois tout le monde aura oublié"

Les Britanniques pourront toujours se consoler en se disant qu'ils ont réussi à pousser le champion du monde en titre dans ses derniers retranchements, et fièrement s'époumonner sur un bon vieux "Flower of Scotland" en éclusant quelques verres de Corona !


Bonus vidéo gay : un beau black punit analement onze rouquins puis se finit à la main

Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 11:17
Il est de ces moments cultes de l'histoire du foot où l'on se dit qu'on avait "bien fait d'être là et pas ailleurs" tellement on a eu droit à un grand n'importe quoi. Comme les samouraï , les commandements ou les nains, ils sont sept. Sept "losers" à avoir défrayé la chronique...

Sept grandes causes, Sept grands combats perdus d'avance, sept incarnations du bon et/ou du mauvais goût ont été victime de combustion instantanée pour rejoindre, quasi définitivement, le club des "grands losers de notre temps". Merci à eux, ils ne seront pas morts pour rien...


1) L'ALGERIE

Je commence par le pire, comme ça, c'est fait... Comme vous l'annoncez Footu il y a un mois, l'Algérie s'est bien faite éliminer comme il faut à la dernière minute "France Bulgarie Style". Nos pensées vont bien entendu aux joueurs algériens qui se sont fait caillasser la gueule comme les derniers Jospin venus, et qu'on a obligé derechef à disputer le match. De la promotion d'honneur départementale à la Champions League, tous les joueurs vous le diront : il est juste IMPOSSIBLE d'avoir envie, ou ne serait-ce que d'avoir les moyens mentaux et physiques de "faire un truc" suite à ce genre d'incidents.

Bien entendu lors du match d'appui, l'Algérie traumatisée perdra aux tirs au but après 120 minutes d'un match nul et vierge (et nul), ou se fera reprendre pépèrement de volée 4-0 par les Egyptiens

Ce pays-ami rejoint donc la longue liste des "reboucheurs de Champomy ", après l'Italie 2000, la France 1993, la Croatie 2008, et........ elle-même en 1989 contre cette même Egypte...

Un énorme bisou aux pseudos (j'insiste) supporters français de l'Algérie vivant en France (de nationalité française) qui, en plein débat sur l'identité nationale, ont réussi à créer une belle dynamique Pro Algérienne (en particulier à Marseille et à Paris) et ont définitivement enterrés dans nos coeurs les supporters français de l'Italie (dont les 8 arrières grands-parents sont nés en France) lors du précédent Mundial. Eric Besson et Marine Le Pen assureront eux-mêmes la distribution.

Il va sans dire que la plupart des supporters de l'équipe de France souhaitaient vraiment une qualification de l'Algérie (nous les premiers). Il va sans dire aussi que depuis les festivités de samedi dernier, ils ne doivent plus être que 0,0001% (et sûrement le club des masochistes bondage de Morsang sur Orge).

 Assistera-t-on à un début de guerre civile quand, sous le coup des 23h, nous aurons droit au combo "qualification pépère de la France pour sa 15ème coupe du monde + élimination catastrophique de l'Algérie pour la 25ème fois d'affilée" ? Et comme un con, moi, je serai au Stade de France (arrghhh)

Tout de même, une pensée émue pour les joueurs Algériens qui méritaient vraiment de se qualifier, et aux vrais supporters de l'Algérie qui attendaient ça depuis 24 ans et qui, non seulement, ne pourront pas goûter de nouveau à une Coupe du monde, mais en plus vont passer pour des racailles et des emmerdeurs pendant 10 ans... Quand ça veut pas, ça veut vraiment pas..... monde de merde !



2) LES ANTI DOMENECH


Pour eux, ça commence sérieusement à chier dans la colle. Une chance qui ne le fuit pas, un nu bordé de couille (ou le contraire), le roi du "ça passe toujours ric-rac" nous a encore gratifié d'une compo d'équipe dont il a le secret pour nous sortir un bon résultat, et faire bouillir de désespoir tous ceux dont il ne reste désormais plus que deux alternatives, lorsque la France aura soulevé son 3ème trophée mondial en juillet prochain : rejoindre la collaboration ou se suicider



3) BAHREIN

On les avait entre-aperçu lors d'une Coupe d'Asie mémorable, on les avait perdu de vue depuis leur barrage raté contre Trinidad et Tobago en 2006, on les avait vu revenir de l'enfer lors du barrage Asie contre l'Arabie Saoudite . Pourtant, rien n'y fait, Bahrein a encore foiré contre plus glauque d'eux (la Nouvelle Zélande ) et se permet même de rater un péno qui les envoyait directement en Afrique du Sud. Trop dandy, trop sûr de sa force, Bahrein préfère se concentrer sur la prochaine Coupe du monde, et tentera un gros coup en match amical contre l'Ouzbekistan cet été. La seu-kla...



4) GIOVANNI TRAPATTONI


On nous annonçait une défaite, non pas sportive mais tactique, et elle serait "définitive". On nous avait survendu le "grand tout maigre aux cheveux neige qui insulte les beaufs en allemand", avec sa grosse verve (ouf...), son charisme Benzema , son génie tactique, son palmarès extraaaoordinaaaire... et tout ça pour quoi ? Pour du Schnaps !!

Quand on est entraineur depuis 60 ans d'équipes riches, dopées, avantagées et/ou corrompus c'est quand même pas compliqué de remporter des titres, non ??
Et puis, que je sache, sa dernière grosse sortie, c'était Italie - Corée du Sud non ? Queeeel grand match, queeelle leçon !! Et qu'on ne vienne pas me parler de l'arbitrage, le match avait été perdu bien avant...

Bref, Trapattoni est un vieux croulant, Domenech lui a mis sa rouste comme il faut. Pour faire "urbain", je me lancerai même dans ce petit slam brutal (que je vous livre en freestyle pépère)

La vie, c'est comme les trains, le foot c'est comme la vie
se la donner tactiquement tant que le ballon rond donne encore envie
c'est sympa mais ça remplacera jamais une bonne dose de viagra
tu crois que tu fais du Cannibal Corpse mais t'en es réduit à du Angra
En face c'est la mort, t'as beau courir avant que les trains ne te rattrapent
Pris au piège, c'est le Trap' qui vient d'être clashé par un joueur de Trappes

(scratchs et samples de Paul's Boutique des Beasties Boys )


5) LA FIFA


Dans le sillage de la décision du Conseil national de l'éthique qui a décidé de mettre 2 mois ferme à Louis Nicollin pour ses "propos grossiers" (et non "homophobes", car je vous rappelle que l'homosexualité est une maladie... enfin, il paraitrait) envers Benoit Pédretti, alors que c'est le chaos généralisé en ligue 1, la FIFA a décidé de tirer les choses au clair avec Maradona après l'odieuse affaire du Fellation gate : 2 mois tout pareil !

Par contre, je rappelle aux lecteurs de ce blog qu'il est toujours autorisé de lyncher les joueurs adverses dans leurs bus, et même de les brûler vifs s'il faut... Néanmoins, attention, votre club/sélection risque une amende jusqu'à 2000 euros, et un match de sursis (avec sursis) à huis clos (avec sursis)



6) LES JOURNALISTES SPORTIFS

Je crois avoir déjà exprimé dans ce blog tout le bien que je pensais de la notation des journalistes (= de la merde). Pour le match Irlande - France , on a atteint le ponpon... Soit 25 sources d'info différentes : L'Equipe , France Football , RTL , Europe 1 , RMC , L'Equipe TV , Infosport , Canal + , Picsou magazine , le Chasseur Français , Showbix et même les cahiers du Foot : PERSONNE n'a réussi à se foutre d'accord ne serait-ce que sur un joueur, même Hugo Lloris !

Tandis que l'un nous expliquait que Anelka avait été irritant et avait ralenti le jeu, un autre nous sortait qu'il avait été essentiel et avait révolutionné le système tactique ; alors que certains étaient absolument ravis de l'association des Diarra's, d'autres les ont trouvé à chier ; les totalement Pro et les carrément Anti Gignac , les "mais il est où Henry ?" et les "Mr Captain Henry reprazent" ; les " Abidal énorme" et les "non mais attendez, qu'il réussisse deux dégagements d'affilée, c'est son job, par contre, son bug FIFA 2003 à la dernière minute, faut m'expliquer comment un joueur au delà de la CFA2 peut le faire !" ; les "Lassana Diarra pourri en 1ère mi-temps et bon en 2ème" et leurs copains de chambrée " Lassana Diarra énorme tout le match mais surtout en 1ère mi-temps" ; les "Gourcuff trop faible et fatigué" et les " Gourcuff impérial même quand il n'est pas à 100%" ; les "mais que fout encore Evra sur un terrain de foot ?" et les "Patrice Evra , meilleur latéral gauche au monde" , ad libitum... On avait tout simplement jamais vu ça...

Bref, ces gens ont perdu toute crédibilité, ne les écoutez pas, ne lisez plus rien, bouchez vous les oreilles, et ne faites confiance qu'à Footu (dont seul l'avis semble prévaloir dans les milieux autorisés)


7) Bonus track...

... et pendant ce temps, le GF38 est même arrivé à perdre contre Gap (CFA) pour "rester sur une bonne dynamique". On savait que le Love Challenge était un combat de chaque instant, mais à ce point là, chapeau les gars !


Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 02:20
Il y a quelques mois, Footu démentait la rumeur selon laquelle notre bien aimé président Jean-Pierre Escalettes eut été victime d'un malaise. Il s'agissait en fait d'un conifère à poil roux de triste mémoire.

Ironie de l'histoire, la fausse information s'est in fine vue confirmée la semaine dernière.

Le président aurait ainsi été victime d'un malaise peu après avoir assisté au match entre Bordeaux et Monaco. D'après la dépêche, il aurait vu un match plutôt plaisant, et aurait même été témoin de plusieurs passes d'affilée réussies ainsi que, plus étonnant, de frappes cadrées !

Un temps, on a cru à une vacance du pouvoir. Le football français pouvait-il être dirigé d'une chambre de clinique ? C'était sans compter sur l'état de forme de la "bête" qui, dès sa fin de convalescence, était bien décidé à "mouiller le maillot" ! Les médecins ont prescrit de la soupe au potiron, des sels, un verre de digeo (matin, midi et soir), et des sucres lents, afin que le dirigeant retrouve le péchon, et évite tout claquage ou fracture de fatigue.

Intenable, JP Escalettes a profité du premier micro tendu pour déclarer, tout fier, qu'il se sentait désormais prêt à "présenter les 9 villes retenues pour la candidature aux JO 2008 de Rio de Janeiro ". Comme quoi, JP va beaucoup mieux, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles ! (et le foot français aussi...)


Dans un prochain article, nous vous parlerons de la série Flash Forward où 60 millions de personnes font un malaise simultanément lorsqu'elles apprennent que le juriste stagiaire de la FFF s'est trompé, et a mis "2020" au lieu de "2010" dans la prolongation de contrat de Raymond Domenech



Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 20:16
Retour rapide sur le "Pédéttri-gate" qui a défrayé la chronique toute cette semaine.

Louis Nicollin est un génie
. A Footu, on est des fans de la première heure de ce personnage bonhomme, attachant, bourré de talent, capable de faire rimer corner avec branlette , pénalty avec testicule , et surtout football avec enculade

Voici cinq tentatives d'explications des propos du "Loulou" afin d'éteindre définitivement cette polémique stérile qui le touche (sans faire bouger l'autre), et redorer le blason (taille XXXL) de cet acteur majeur du foot français. Des révélations à la clef ?


1) Grand défenseur de la cause et principal contributeur de la Villa Rouge , Louis Nicollin a voulu relancer le débat après le "pshiit" de l'affaire Créteil Bébel et Paris Foot Gay. Voyant que tout le monde s'en foutait, il a alors joué à fond la carte de la provocation facile en surjouant l'homophobie pour que le sujet reste sur le tapis. Marier si bien provocation et actualité... Peu de doutes sont permis, Louis Nicollin est gay


2) Bien que Lyonnais de naissance, Louis Nicollin est devenu montpellierain d'adoption, et a fortiori occitan . Faisant sien le verbe fleuri et chamaré de l'occitanie, Loulou a qualifié le joueur auxerrois de petite Tarlouze qui, dans l'idiome septentrional signifie littéralement "Tard loin", id est "celui qui n'est pas né de la dernière pluie". Par extension, quelqu'un d'expérimenté, qui connait les choses de la vie. Autre parfait qualificatif pour désigner Benoit Pédretti , non ?
A la pointe de deux combats perdus d'avance dont tout le monde se branle : l'homosexualité et les langues régionales , peu de doutes sont permis, Louis Nicollin est gay...


3) Quoi de mieux qu'un bon verre (sans alcool) pour oublier une piteuse défaite ? Après avoir un peu trop abusé, Loulou s'est cru "chez mémé" avec ses potes et son "digeo" autour d'un 421, et nous a refait le coup du gars bourré qui dit de la merde. Ca ne vous est jamais arrivé à vous ?
Appréhender aussi mal où l'on est, si vite, avec qui, devant quoi, comment, pourquoi, et surtout qui on est  vraiment : Peu de doutes sont permis, Louis Nicollin est gay


4) Louis Nicollin aurait en fait traité Benoit Pédretti non pas de "tarlouze" mais de " Kamnouze ", le fameux rappeur français. Il ne s'agit donc plus d'un abominable crime homophobe , tout au plus d'une vague insulte "rapophobe", moins grave vu le contexte social actuel. Loulou est un vrai, il n'aime pas le hip hop , ce qu'il kiffe c'est la pop. Il est fan de Morrissey, et il cultive un look androgyne végétarien comme son idole Beth Ditto des Gossip , le nouvel emblème du Queer World. Peu de doutes sont permis, Louis Nicollin est gay


5) Louis Nicollin tente de percer le secret du mystère du point le plus éloigné qu'on peut encore atteindre dans l'horreur verbale. La première fois, c'était le hasard, la 2ème fois, c'était du jazz : on entre désormais dans le concept "agricole"

En guise d'excuses brutales, Loulou a sorti le uzi : «On peut se parler, se dire les choses. On est des hommes, pas des gonzesses

La prochaine étape consistera vraisemblablement à sortir son membre turgescent en public, ou à venir en conférence de presse en costume de Maya l'abeille ou de Lucky Luke . Loulou s'en fout, il aime le violet, jouer au bowling, et mettre des paniers en osier dans l'anus des gens, bien qu'il se défende totalement d'être un "putain de nihiliste". Celui qui déclare préferer "regarder un match de curling qu'écouter du Mozart", et être un adepte de la fellation  commerciale ("Si quelqu'un met des sous, j'avale pas, mais presque") ne laisse pas les gens indifférents, et pour cause !

 

Afficher autant de malaise et de désirs refoulés (mais puissants), peu de doutes sont encore permis, Louis Nicollin est montpellierain.........


Pourtant, du côté du club, on semble ignorer l'hypothèse d'éventuelles sanctions de la part de la LFP, et l'un des principaux intéressés de déclarer qu'il n'allait pas "se faire dicter sa conduite par des mecs qui s'enculent entre eux"

Culte



Rigolax : Peut-être que comme David Douillet , Louis Nicollin considère que les "tapettes, ce sont des potes à [lui]", (propos véridiques) ce qui rajoute du même coup un nom dans la liste maudite...

Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 18:27
Dans un souci de diversité culturelle, de lutte contre le "tout anxiogène " (je rappelle que le blog est en course pour une compétition d'hyper-emploi de termes interdits), et de pluralisme idéologique, FOOTU a décidé de lancer une série de débats objectifs sur des sujets d'actualité variés, autour de l'idée de la rencontre des points de vue, de l'éthique et de la bonne humeur.

Après une première qui ne fonctionnera pas du tout sur la thématique "Football et poétique de l'irréel", le blog se recentrera sur des sujets plus léchés, mais pas forcément plus porteurs ni commerciaux...

Voici le programme des 5 débats suivants :

1) Crise généralisée : le football français a-t-il un avenir ?

2) Y a-t-il encore des gens pour s'intéresser au foot français ?

3) Peut-on vraiment aimer le foot et regarder la Ligue 1 ?

4) La Ligue 1 est-elle un spectacle réservé aux abrutis, aux footix et aux pervers sexuels ?

5) Complot mondial : la L1 a-t-elle vraiment existé ?
: avec comme invités exceptionnels Mathieu Kassovitz et Jean-Marie Bigard cornaqués par 11 journalistes chargés de se foutre de leur gueule, et de leur couper la parole en hurlant.

Dans une prochaine interview, Guillaume Durand nous expliquera comment écrire un concept d'émission à moindre frais, et tirer le meilleur du "potentiel audience" de chaque invité par le "truchement d'innovations journalistiques fortes qui, comment dirais-je, permettent de resituer le débat dans le contexte rédactionnel subséquent"

Celui qui nous avait proposé le sujet "Les Marseillais sont tous des enculés : les Lyonnais sont-ils là pour les sucer ?", apprécie notre blog, et nous a d'ores et déjà adressé une invitation sur France 2 pour l'une de ses 28 prochaines émissions à venir sur le 11 septembre (que FOOTU a courageusement abordé à sa manière)

Footu et le journalisme d'investigation : un duo gagnant ? (vous avez 4 heures)
Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 09:04
Sur proposition de Michelle Alliot-Marie et de Rama Yade , la LFP (Ligue Professionnelle de Football) pourrait tester un tout nouveau dispositif pour remédier aux  problèmes de violence liés au football chez les couples. Le phénomène était bien connu des spécialistes, mais le législateur ne semblait pas s'en préoccuper, jusqu'à aujourd'hui...

Les autorités distribueraient ainsi des portables d'urgence disposant d'un bouton rouge qui permet d'alerter directement la police ou la gendarmerie la plus proche, aux supporters de football enclins à la violence, victime d'une femme qui n'aime pas le foot, et qui les critiquent, les méprisent, ou pire, qui se foutent de leur gueule après une défaite humiliante.

Deux autres mesures allant dans ce sens pourraient voir le jour :
- un bracelet cadeau pour la femme, qui se met à sonner dès qu'elle dit une connerie pendant un match, mais on ne sait si les voisins tolèreront le tapage diurne si le mari regarde les 5 matchs d'affilée du dimanche après-midi.
- une aide financière d'urgence pourrait être débloquée pour acheter des bières et des chips lors des rencontres les plus importantes (équipe de France, clasico, etc)

Un autre portable sera en outre mis en place courant 2010 avec deux nouveaux boutons : un pour que la femme ramène du pastis, et un pour les olives. De nouvelles améliorations sont à prévoir pour ces prochaines années.

Si le problème venait à persister, la femme pourrait faire l'objet d'une mesure d'éloignement et, originalité, celle-ci pourrait être étendue aux concubines, pacsées, ou simple coup d'un soir qui passait par là. On songe aussi à étendre tous ces dispositifs pour les couples homosexuels.

Quand gouvernement et instances du football oeuvrent à ce point au progrès social, c'est tout un pays qui peut s'en enorgueillir !
Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article

Noux...

  • : FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • : une épopée conceptuelle et définitive dans le monde de le foot
  • Contact

miuzike!

Recherche

Archives