Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 09:14
Elle aurait dû se poser le 30 mai à 23 h 10 en Ligue 1. Mais l'équipe "Air" Nantes en provenance de La Beaujoire n’arrivera jamais.

Partie à midi (heure de Paris) de son camp d'entraînement, l'équipe nantaise, transportant 228 personnes dont onze membres titulaires, a disparu, hier, des écrans de contrôle de Canal + au coeur de la nuit, alors qu’elle se trouvait en Loire Atlantique. L’équipe en question avait un jeu récent (en 4-2-4-0), mis en service le 18 avril 2005. Sa dernière visite d’entretien en hangar remontait au 16 avril 2009.

L’ensemble des journalistes, brésilien, africain, espagnol et français ont alors tenté d’établir le contact. En vain. Laissant présager un crash en plein stade, peut-être le plus meurtrier de l’histoire du football français.

LES RAISONS DE LE DRAME

Quelles sont les raisons de ce drame ? Dépêché en salle de presse, le secrétaire d’État au Sport, Bernard Laporte, invitait, hier après-midi, à la prudence. "Pour l’instant, on n’en sait strictement rien. Toute hypothèse serait fausse et erronée."

Dans la presse spécialisée et sur internet, on parle volontiers de la thèse de l'incident technico-tactique d'Elie Baup, de la foudre qui aurait frappé le stade, d'un détournement du beau jeu à la nantaise au profit d'un jeu physique, inintéressant, et qui ne rapporte même pas de points.
L’éventualité d’un attentat terroriste de Waldermar Kita a cependant été rapidement écartée.

"Le plus vraisemblable, c'est quand même que les dirigeants ont été foudroyé par leur connerie, estime Coco Suaudeau , ex-entraîneur et icone du club, ce qui provoque irrémédiablement des dysfonctionnements, y compris au niveau du vécu"


ET MAINTENANT ?

Une équipe d'intervention (dont Elie Baup ne fera pas partie) va être dépêchée sur le lieu du drame pour repêcher les boites noires dans les profondeurs de la Ligue 2 , quant à TF1, la chaîne annonce, par respect pour les familles des victimes, qu'elle retardera la diffusion du match France - Turquie prévue samedi soir, dont les premières images montrent le naufrage d'une équipe à domicile.
Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 09:42
Dans la droite lignée de la courageuse campagne européenne de la liste EDE ( Europe Démocratie Espéranto ), certains conceptualisent un rapprochement des footballs européens : Pourquoi s'amuser à apprécier le jeu anglais ou américain (du sud) là où nous pourrions tous avoir un jeu commun, simple et facile à apprendre ? (et à regarder)



LE FUTBOLANTO

D'où idée de création d'un football "universel", le FUTBOLANTO dont nous vous présentons les principales règles

- les parties se jouent sur une moitié de terrain à 6 contre 6, avec un ballon fabriqué aux normes biologiques AB et label qualité Max Havelaar , par des travailleurs de plus de 16 ans, rémunérés justement

- les matchs durent 3 mi-temps de 22 minutes, et au coup de sifflet final, les deux camps remportent la partie

- en début de rencontre, un bilan carbone est effectué afin de s'assurer de sa légitimité "écologique" : les lumières et l'électricité seront éventuellement éteintes, et les joueurs astreints à retourner chez eux à vélo ou en voiture électrique

- la fin du match est l'occasion d'un débat participatif sur la non-violence, le respect de l'autre, et les valeurs de partage comme "vrai fondement" du sport.

- l'arbitre (désigné parmi les joueurs en auto-gestion) est en charge de récompenser la plus belle action "solidaire" du match.

- en cas de tournoi ou de phase éliminatoire, l'équipe qui le souhaite dispute le prochain tour. Si les deux équipes le veulent, elles pourront disputer le prochain match avec des effectifs communs.

- l'arbitre dispose de 2 cartons : un fushia et un auburn. "L'auburn" sert à faire rentrer l'équipe médicale quand l'un des participants s'est fait une crampe ou mal tout seul (les tacles ainsi que tous contacts physiques sont proscrits). Le "fushia" sert à récompenser une belle action par un pénalty (quelque soit l'endroit du terrain où l'action eu lieu). Tout le monde (gardien compris) doit applaudir le buteur (si le pénalty n'est pas marqué, le joueur doit le retirer)

- les 2 équipes jouent avec des maillots blancs identiques, sans numéro (afin de ne pas créer un "sentiment de différence" parmi les joueurs)


Franchement, comment ne pas préférer une telle orientation pour notre sport préféré ??




Bonus : site de la Fédération de Football d' Esperanto
Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 10:02
En EXCLUSIVITE MONDIALE, FOOTU vous propose aujourd'hui, à l'occasion de la 38ème journée de Ligue 1 , et pour commémorer le parcours exceptionnel du Grenoble Foot 38 (a.k.a. le FC Grenoble pour France Télévision ) , d'écouter la collaboration ultime entre le "plus grand commentateur radio d'Europe" , et le "meilleur musicien de sa génération"

TELECHARGER GRATUITEMENT le remix du tube international que tout Valence et St Etienne nous envie :


GRENOBLE GRENOBLE , featuring Renaud Marquot , The "voice" des matchs du GF38 sur France Bleu Isère

En route pour la Coupe d'Europe ????

laché vo com lol !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

petite précision :le mp3 est d'une qualité "moyenne" et un nouveau mixage (plus propre) est en cours pour bientôt. Pour en bénéficier, vous pouvez nous écrire à : footu.net@gmail.com
Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 11:39
Il est vrai qu'en cette fin de championnat, on s'interroge beaucoup sur la capacité de Bordeaux à battre Caen (malgré leurs 178 victoires d'affilée), et peu sur une éventuelle contre-performance (probable) de Marseille à domicile contre Rennes qui, conjuguée à une défaite de Bordeaux, serait purement et simplement la plus grosse catastrophe atomique jamais vécue par un supporter marseillais (de tous les temps sur terre)

Et on pense, légitimement, que Rennes va tenter de l'emporter pour récupérer une place qualificative pour l' Europa League, donc...

Mais voilatipa que j'apprends que, alors que les dirigeants ne savent plus comment s'en débarasser, Guy Lacombe dispose dans son contrat d'une clause de reconduction pour une année supplémentaire au cas où... Rennes terminerait la saison 4ème !

Encore plus fort ! En cas de rupture (logique) de ce contrat (Fredo Antonetti venant de boucler ses valises pour la Bretagne), le Stade Rennais devrait verser une compensation (salaire de l'année, j'imagine) de 840 000 euros ! Soit pas mal de pognon (grosso merdo)

Or , Rennes :
- n'a pas le niveau
- n'en a rien à foutre de la Coupe de l'UEFA, encore moins de la Zooropa machin truc
- va perdre la moitié de ses joueurs à l'intersaison
- veut jouer pépèrement le championnat pour toper une place en Champions League la saison prochaine
- n'a pas envie de claquer autant d'argent qu'ils pourraient foutre dans autre chose
- a perdu lamentablement en finale de la Coupe de France , et escomptait sur celle-ci, non sur le championnat, pour se qualifier en Coupe d'Europe

JE SUIS LE SEIGNEUR DES CLEFS !!!!

Guy Lacombe est donc le détenteur de la vérité pour cette fin de championnat. Il peut soit laisser tomber, mettre la pire équipe sur le papier (les 11 titulaires de base suffiront), et laisser filer (arrangement ou pas) le match. Soit faire chier tout le monde, motiver ses troupes, et jouer à fond l'Europe, privant à coup sûr Marseille d'un espoir de titre, et raflant du même coup le pactole

Qui aurait cru que derrière cette moustache narquoise se dissimulait le résultat final du championnat de France ! Chapeau bas, l'artiste ! (tout aussi bien, on apprendra qu'il avait aussi fait exprès de perdre contre Guingamp pour "pourrir les beaufs" et que Pagis aurait tout fait foirer en marquant des buts)


LA STATISTIQUE DU JOUR

Bordeaux n'a JAMAIS gagné à l'extérieur contre Caen ( 9 matchs, 2 nuls , 7 défaites - 3 buts marqués pour 18 encaissés)


Alors, expliquez moi pourquoi ils mèneront déjà 2-0 au bout de 25 minutes de jeu ?????????

Chienne de vie...

WOUF ! -->
Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 10:20

Chaque année, les rumeurs bruissent sur la mésentente supposée des membres du jury des trophées UNFP …


Cette année, c’était encore le cas avec un Zinédine Zidane souvent décrit comme « tyrannique » envers les autres membres, imposant ses choix lors des délibérations. Une information qui n’a pas été confirmée par ces derniers, bien entendu… Le strass et les paillettes de l'ex-cannois ne peuvent se permettre une telle polémique.

Et de parler d’un palmarès élitiste, dopé par une Palme d’Or au Bordelais Yohann Gourcuff , et d’un choix qui peut déranger.

Car Zidane est celui qui a offert à ce même Yohann Gourcuff les clefs de l'équipe de France en tant que meneur de jeu. Un rôle qui lui a rapporté 9 sélections et un but en 2008-2009.

De là à voir sourdre ici et là des rumeurs de favoritisme, il n’y a qu’un pas (que nous ne ferons pas, bien entendu).


Car de l’avis général, si le jeu de Gourcuff est délicat à appréhender, il n’en demeure pas moins audacieux au niveau de la mise en scène.

Cela sera-t-il suffisant pour faire taire les rumeurs ?


Pas sûr.


Il serait bon que le milieu parisianiste "de le foot français" prenne exemple sur le "cinéphilisme" dont le plus bel exemple fut un palmarès du festival de Cannes qui n'eut à souffrir d'aucune polémique : le film le plus chiant avait été récompensé lui-même par la copine du réalisateur


Merci Isabelle Huppert et Michael Haneke pour cette belle leçon d'objectivité !

Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 09:29
Le Real Madrid CF (6 titres de Champion d'Europe entre 1956 et 1966) n'avait qu'un seul... bouton de short, a affirmé hier le journal El Mundo .
Il tiendrait l'information d'un médecin dont le grand-père serait sorti avec le préparateur physique et urologue, qui était à l'époque en charge du Real.
Une bien belle preuve de transparence journalistique et de rétablissement d'une vérité historique !

Il faudra en revanche attendre encore un peu pour voir abord les liens entre le club et le dictateur fasciste Francisco "joputa" Franco , qui a gagné 14 championnats sous son règne, profité de largesses arbitrales, acheté ou plutôt "arraché" les joueurs (et transferts) à ses concurrents, et a été le premier à utiliser la technique (bien avant Chelsea et Lyon) du "je t'achète pour que t'arrêtes de me battre, et je te fais pas jouer"

On apprend d'ailleurs dans le même article que Franco n'avait qu'un seul testicule

Une vérité qui dérange ?
Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 16:32
Dans sa nouvelle série "football et théorie du complot", Footu lance aujourd'hui un dossier sombre qui effraiera grand nombre d'amoureux du football

Le championnat de France de Ligue 1 est en effet sous l'emprise d'une gigantesque machination orchestrée par le Président de l' Olympique Lyonnais , Jean-Michel Aulas , visant à conquérir la France définitivement, puis Europe


FOOTU ACCUSE !

Le "complot" démonté point par point :

-septembre 2007 : Aulas sentant son équipe en fin de cycle décide de lancer l'opération "BENARFAROSSA" qui mettra en cause de nombreux acteurs du championnat de France (entraineurs, présidents, joueurs, journalistes)

- Aulas convainc pour la saison suivante Michel Moulin de lancer un quotidien concurrent de l'Equipe, afin de "dire de la merde" et brouiller les cartes. Ce dernier, trop occupé à allumer un contre-feu (Aujourd'hui Sport), n'aura même pas l'idée de soupçonner, ou mettre en évidence, le complot qui se prépare.

- Jean-Louis Triaud se morfond dans son coin, désespérant de voir Bordeaux gagner un autre titre. Aulas intervient et lui propose ce marché : alors qu'ils sont sûrs de l'avoir en prêt, les lyonnais laisseront Gourcuff à Bordeaux, qui bénéficiera des faveurs lyonnaises pendant toute une saison, et se retrouvera en position de gagner le championnat 2008-2009, afin de rajouter une ligne au palmarès de l'équipe et de recevoir sur un plateau le beau rôle de "successeur des invicibles lyonnais"

- Pour justifier de sa bonne foi, le club s'engage à ne pas recruter, garde Govou et Réveillère, et pour apporter une touche définitive au contrat, engage Claude Puel

- En échange, à la fin de la saison 2009, Bordeaux laisse partir Gourcuff à Lyon (en levant l'option d'achat et le revendant instantanément à moitié prix), cède Laurent Blanc, et donne son accord pour "solder" Planus , Chamakh , ainsi que Chalmé ou Trémoulinas . Une fois ces joueurs engagés, Aulas n'aura plus qu'à acheter 2-3 grosses stars grace à la masse financière dégagée par la vente de Benzema (qui fait partie d'un autre complot global contre l'Europe, bien aidé par le 10 Sport) et la non-utilisation du budget transfert depuis 18 mois.

- Seconde partie de la "manip" : Lyon s'arrange pour que "la France du football" loue les qualités footbalistiques de Hatem Ben Arfa afin de vendre ce dernier très cher à l'Olympique de Marseille , et affaiblir son seul vrai rival pour l'année prochaine : opération réussie, ils n'y voient que du feu et l'achètent les yeux fermé 15 millions d'euros (bien aidés par les unes du 10 Sport)

- le rôle de Ben Arfa  est sobre mais efficace : il officiera comme "espion dormant". Son objectif sera de destabiliser le club durant toute l'année, multiplier les déclarations foireuses, et "laisser filer les matchs" en cas de coup dur lorsque l' OM jouera bien, et lors des affrontements face à Lyon.

- Malgré son machiavélisme, certaines signes "trahissent" l'existence de l'arrangement, mais les media traditionnels indépendants n'y voient rien (bien aidé par les pages "tiercé" du 10 Sport) : Lyon laisse les Bordelais gagner la Coupe de la Ligue , ne critiquent plus l'arbitrage , donnent 3 points à Bordeaux au match retour, plus toute une série de détails qui ne trompent personne...

- Pourtant rien n'est fait, et Lyon ne devra le succès de l'opération qu'à l'opiniâtreté de Gourcuff, auteur d'une fin de saison magique, et des coups de génie tactiques de Hatem Ben Arfa qui, voyant son statut passer de "remplaçant" à "titulaire en CFA", décide de mettre le petit coup de collier suffisant pour convaincre Gerets de le laisser jouer face à Lyon, 3 journées avant la fin.
L'histoire ne le dira peut-être pas, mais Eric Gerets soutenait dès le début l'hypothèse d'un Ben Arfa "espion lyonnais" et tentera régulièrement de le confondre en lui faisant jouer des bouts de match qui se révèleront tous désastreux. Il fut pourtant victime d'un pêché d'orgueil, pensant que son équipe pouvait jouer à 10...

- 36ème journée : Marseille - Lyon pour le titre , "le dormant" se réveille, livre une copie impeccable (aucune passe réussie en 57 minutes) et clot définitivement le premier chapitre du dossier : Bordeaux sera champion, et permettra du même coup à Lyon de remporter les 5 prochains titres... en attendant l'Europe ?


Dans un prochain épisode, Footu vous expliquera comment le titre de 2004 était déjà écrit dans les manuscrits de la mer morte.

Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 22:29
Après la formidable leçon de football lors de l' Euro 2004 , la Grèce vient une nouvelle fois de montrer sa supériorité sur un gros événement ponctuel, en envoyant probablement le meilleur chanteur pour la meilleure chanson de ces 15 dernières années à l'Eurovision

En un mot : ultime

Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 11:01
Parallèlement à la journée internationale contre l'homophobie (soutenue par Footu), se tenait en France la 8ème journée nationale contre une nouvelle discrimination tendant à prendre de l'ampleur.

"La visibilité accrue des matchs sur les chaînes du cable ne doit pas masquer la permanence et la violence d'une haine du football français présente à tous les niveaux de la société". Dans son rapport pour l'année 2008, publié hier, SOS Zérophobie exprime son inquiétude. L'association appelle les autorités à plus de vigilance à l'égard des violences visant la communauté des gens qui s'intéressent à la Ligue 1 , en forte hausse sur internet : "C'est un lieu de l'anonymat où se déchaînent des propos zérophobes d'une très grande violence", commente le président de l'association, soutenu par la LFP. "Internet est devenu un défouloir".
Tous les sites sont concernés, qu'il s'agisse de sites religieux, de blogs, de forums ou de réseaux sociaux comme Facebook où l'on trouve des groupes "anti ligue 1".

"les gens vivent mal notre différence, n'acceptent pas que l'on puisse préférer à un bon "0-0" à une partie de Premier League ou Liga espagnole. Un club comme Grenoble a, par exemple, beaucoup fait pour l'acceptation de notre communauté".

Dans son rapport, l'association indique qu'en 2008, le premier motif des appels qui lui sont parvenus a concerné le milieur professionnel, suivi de la famille et du voisinage (en forte hausse dans le Sud Ouest). Ces violences ne ciblent pas seulement des zérophiles "avérés" puisque la seule apparence vestimentaire (maillot jaune fluo de Lyon ou du PSG) a été à l'origine d'agressions, selon des témoignages triés sur le volet.

A l'occasion de la Journée nationale contre la zérophobie, qui se déroule samedi et dimanche, plusieurs manifestations sont prévues sur tous les stades de France.

Irrémédiablement, c'est la phrase de Bruce Dickinson qui nous revient pour conclure cet article : "l'amour, ce n'est pas un homme fuck un ami, ce n'est pas...".

Merci Bruce
Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article
15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 23:12
On a tout dit sur le match de cette fin de championnat "Bordeaux VS Marseille", excepté qu'il pouvait "grave finir en queue de poisson lol" (sûrement pour des raisons politico-financières)
Le nombre de points des 2 équipes, leur golaverage (+2 pour Marseille), leur attaque quasi identique (+1 but pour Marseille) pourrait nous amener un scénario magique, encore plus déprimant pour les marseillais que celui d'il y a 10 ans : en route vers un "Feindouno experience revival" ?

36ème journée : Marseille, contre toute attente, se débarasse facilement du championnat de France en titre, dans un match maîtrisé de part en part. Puel fait la gueule (comme d'hab), Ben Arfa a mal joué mais jubile (comme d'hab) : 2-0
La veille, Bordeaux avait assuré l'essentiel sur un coup franc de Gourcuff à la 74ème minute. Les Girondins progressent, ils évitent de marquer 5 minutes avant la fin, mais que ce fut laborieux contre Le Mans !

37ème journée : Inversion des rôles ! Tandis que Bordeaux se débarasse facilement de Monaco (2 - 1, après avoir été encore une fois mené au score), c'est l' OM qui attend les 10 dernières minutes du match pour planter le seul et unique but face à Nancy



38EME JOURNEE , SUR UNE PLAGE EN ETE

Au soir de la dernière journée :
- MARSEILLE : 77 points , +32 de golaverage, 63 buts marqués
- BORDEAUX : 77 points , +29 de golaverage, 62 buts marqués

L'équation est simple, s'il gagne, Marseille sera champion ... croit-on...

Le scénario interdit :
 Tandis qu'on assiste à un affrontement épique entre marseillais et rennais qui se rendent coup pour coup, Bordeaux marque en début de rencontre, et semble avoir arrêté de jouer. Enéfé, Marseille, mené 1-0 sur sa pelouse, leur donne alors le titre !

77ème minute : double coup de tonnerre ! A Caen, Seube est expulsé pour un 2ème carton jaune, laissant ses partenaires à 10 contre les Girondins, alors qu'à Marseille, Taiwo vient de catapulter un coup franc dans la lunette des chiottes : l'OM n'a plus qu'un quart d'heure pour mettre le but qui mettrait fin à 16 années de disette !

85ème minute : nouveau nouveau coup de tonerre (à nouveau), au terme d'une action maitresse, Hatem Ben Arfa fait sa première "Maradona" de la saison, dribble 4 joueurs, se retrouve décalé sur le côté face au gardien, et l'irréalisable se produit, passe en retrait pour Brandao qui ajuste le gardien breton : 2 à 1, le Vélodrome est en feu.

A Caen, c'est la guerrilla urbaine... Nivet se fait exclure direct pour un fauchage dans la surface. Péno pour Bordeaux et 9 contre 11 pour les locaux, qui jouent pourtant le maintien à ce moment du match ! S'en suivent cinq longues minutes de discussions avec l'arbitre, d'énervement, de protestation, et une nouvelle expulsion au passage pour un caennais. Pénalty transformé. Ca ne change rien, Marseille reste champion à la faveur d'une meilleur différence de but.

91ème minute : Niang délivre le Vélodrome d'une dernière frappe croisée qui vient se loger dans le bas du petit filet, Erik Gerets et le banc se précipitent sur le buteur, les joueurs s'enlacent, les supporters pleurent de joie, la caméra de Canal + s'attarde sur ce couple d'octogénaires qui ne pensaient probablement pas assister de leur vivant à une nouvelle victoire de l' Olympique de Marseille en championnat...

93ème minute : l'arbitre siffle, les banderoles "1993, l'affront lavé" et autres "16 ans après..." sont déployées, c'est toute une ville qui est au bord de l'hystérie.
Dans l'indifférence générale, Chamakh met un but dès le coup d'envoi, mal négocié par les 8 caennais qui n'y sont plus : ils viennent en plus d'apprendre qu'à la faveur du match nul de Nantes, il se maintenait en Ligue 1

95ème minutes : Gourcuff plante son petit but règlementaire : 4-0 pour Bordeaux. L'arbitre, suite aux incidents du péno, avait donné 7 minutes d'arrêt de jeu, mais l'essentiel est ailleurs : Si les Girondins marquent à nouveau, ils seront champions de France, malgré un nombre de point et golaverage identique avec Marseille , pour seulement UN BUT MARQUE EN PLUS !!
Du côté du Vélodrome, les statisticiens font passer le message à tout le monde, Paganelli ,qui étaient en train d'interviewer un Eric Gerets hilare, annonce la bonne nouvelle. Des cris se font entendre, le virage Nord commence à siffler, on n'ose pourtant imaginer l'impensable.

"EMIL" ET LES IMAGES

97ème et dernière minute :
bien que jouant à 8, les Caennais font semblant de pousser, et arrivent même à trouver un bon coup franc sur le côté droit. Savidan le joue rapidement pour Toudic, tout seul, qui ne parvient à le réceptionner, puis Chalmé récupère rapidement le ballon sur son côté droit, passe à Gouffran qui le remonte sur une quinzaine de mètres, puis Gourcuff, instantanément pour Cavenaghi à l'entrée de la surface. Une, deux, trois secondes, Sorbon tacle désespérement dans le vide... Plein lucarne opposée : Bordeaux 5 - Caen 0

Marseille ne verra pas "l'Amérique", c'est Bordeaux qui ramène le titre au terme d'une rencontre totalement improbable au cours de laquelle les Girondins auront marqué 3 buts dans les ARRETS DE JEU.

Les marseillais crient au complot, le public se met à tout casser dans le stade, on assiste même à un départ de feu, la foule de supporters s'apprêtent à aller en expédition punitive à Caen et Bordeaux. Pape Diouf  , plus prosaïque, songe à déposer réclamation pour faire annuler le résultat du match, ou tout du moins "faire jouer un Marseille - Bordeaux sur terrain neutre pour déterminer le champion"

Sur Canal +, Frédéric Thiriez "lapsuse" que "Lyon était la meilleure équipe, et méritait à cet égard le titre". 150 ans plus tard, les historiens du football ne retiendront que cette dernière phrase de la pourtant palpitante saison 2008-2009

Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Actu chaude et humide
commenter cet article

Noux...

  • : FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • : une épopée conceptuelle et définitive dans le monde de le foot
  • Contact

miuzike!

Recherche

Archives