Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 09:30

Révélée il y a 3 ans à l'Olympique de Marseille, Samir Nasri est désormais un footballeur à part entière. Le joueur est de retour de blessure avec son deuxième club en pleine réussite qui devrait ravir les fans. Rencontre.



Footu : Ton premier club a été un succès. Dans quel état d’esprit as-tu abordé celui-là ? 


J’avais trop la trouille ! J’avais très peur de décevoir ceux qui m'avaient adoré à Marseille. J’étais sous pression et pour la première fois je me suis retrouvé face à la "page blanche". Je me demandais ce que j’allais bien pouvoir faire sur le terrain, mais surtout, est-ce que je savais encore jouer. Mon premier club était un gros coup de chance.


Ton premier club était exaspéré par ta rupture des ligaments croisés. Quelle a été l’exaspération pour ce nouveau club ? 


Ca n’allait pas bien non plus quand j’ai signé pour ce deuxième club. L’année dernière a été l’une des années les plus douloureuses de ma vie. Mon personnage des Sim's s'est marié et a divorcé dans la foulée. Mon monde s’est effondré, je ne savais plus où j’en étais.


Le déclencheur de cette signature a donc été, une fois de plus, un gros coup de blues ?


Oui sauf que le premier club était celui d’une jeune garçon qui espérait encore. Là c’est un club d'homme mûr qui porte un regard sur sa vie.


Ton club est très mélancolique, très glauque. Arsène Wenger parle en permanence de ton enfance, de ta famille…


J’avais besoin de dire des choses à mes parents. Comme il n’y a pas de gros problèmes dans ma famille, on croit qu’on n’a rien à dire ; Mais quand je touche mon salaire, on se rend compte que si. Quand on est au fond, on se raccroche à sa famille. Je pense que je suis le plus fragile...


C’est pas facile de grandir ?


Comme tout le monde, non ? Mais je me suis pris une vraie claque. En deux ans, avec la signature, les blessures, les matchs, j’ai l’impression d’avoir pris dix centimètres en deux ans…


Tu fais beaucoup de passes dans les matchs. Le football c’est une thérapie ?


Cette fois-ci je n’ai pas voulu me dire que c’était une thérapie, donc je suis allée voir un psy pour de bon ! Le football, ça aide, certes, mais ça ne résout pas les problèmes.

Tes matchs parlent beaucoup des 90 minutes qui passent.


Le temps, c’est une notion de fou ! On passe sa vie à vouloir le faire passer car on s’ennuie alors qu’en réalité, on devrait tout faire pour le retenir.


Tu voulais un deuxième club moins lisse. Y es-tu parvenu ?


Je n’ai pas fait exactement ce que j’avais dit, car cette équipe est très travaillée, très léchée. Je voulais surtout changer de registre, casser cette image du gars emo tecktonik avec ses dribbles. J’adore le gangsta rap. Jay-Z , c’est mon idole, mais je suis pas que ça. Moi j’aime la pop (sic). J’ai moins retravaillé mes frappes et mes passements de jambes que pour le premier où j’avais plus envie d’épater la galerie…


Beaucoup de joueurs français jouent à l'anglaise. As-tu envie de tenter l’expérience ? 


J’aimerais bien mais il faudrait que je sache jouer en anglais et surtout que j’ai un accent qui me plaise, et ce n’est pas le cas !


Pourrais-tu parler de matchs que tu n’as pas joués ? 


Non, pas pour le moment car j’ai encore des choses à dire. Par contre, j’aimerais beaucoup jouer pour les autres. On commence à me demander par ci, par là. Mais je ne suis pas encore un joueur reconnu et ça m’énerve ! Jouer pour les autres, c’est très agréable car il n’y a pas le côté thérapeutique. C’est aussi une bonne façon de savoir si on sait vraiment jouer.


Pour qui aimerais-tu jouer ? 


J’aimerais jouer pour l' Inter Milan , le Celtic Glasgow , ou Nottingham Forest si ça existe encore. J’aime bien le GF38 aussi, c’est une équipe super fraiche. Même si ça marche bien pour elle, je pense qu’elle devrait faire des matchs plus élaborés.


Tu vas entamer ton championnat en novembre...


Je ne pense qu’à ça ! J’adore la vie pendant la saison. On est dans une bulle, il y a un côté plaisant. C’est un peu comme une colonie de vacances, on crée des liens très fort avec les gens. C’est une belle expérience de vie.


Si tu devais refaire « La liste » de tes joueurs préférés, version 2009, elle ressemblerait à quoi ? 


Ce serait exactement la même, mais pas avec les même joueurs. Même si j’ai été déçue par l’amour, j’y crois encore !

Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Interviews définitives
commenter cet article
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 08:37
Très touché par le soutien apporté récemment à sa fille, et toujours dans sa "stratégie d'encerclement" des média renégats qui ne comprennent rien au foot, et font le jeu des "ennemis de la France", Raymond Domenech , le bien aimé sélectionneur des Bleus, a décidé de nous accorder quelques minutes de son précieux temps à l'occasion de ce "sequel" de France - Autriche au Stade de France : France Autriche 2



Footu : Après avoir été adjoint de Bruno Martini et Alain Boghossian sur France - Autriche 1, vous êtes enfin sur le banc...

Raymond Domenech : J'ai toujours voulu coacher un match. Quand on m'a proposé de diriger le match retour, j'ai accepté sur-le-champ, car le fait d'avoir participé passivement au premier volet m'a servi de préparation.

Footu : Comment avez-vous fait pour conserver l'atmosphère du premier match ?

Travailler avec le même effectif délesté de Philippe Mexès m'a beaucoup aidé. J'ai aussi fait très attention à rester fidèle au 4-5-1 qui a fait le succès de la première rencontre. Et je savais exactement ce qui fonctionnait...

Footu : Quelle est la principale différence entre France - Autriche et France - Autriche 2 ?

Dans le premier match, les spectateurs ne savaient pas à quoi s'attendre. Le match débutait avec six défenseurs qui partaient à l'aventure, puis la tension montait progressivement. Là, on entrera immédiatement dans le vif du sujet. Et cette fois, les onze personnages sont disséminés sur le terrain avant de tomber sur des monstres autrichiens de plus de deux mètres. Du coup, ils se méfient les uns les autres de leur placement et du soutien défensif.

Footu : Comment expliquez-vous le succès de France - Autriche 1 ?

Par le fait qu'il abordait des thèmes qui effraient beaucoup de personnes : l'angoisse du noir (sic) , les escabeaux, la claustrophobie, les coups de pieds arrêtés... A l'époque, des spectateurs sont sortis du stade en larmes. Je ne suis pas cruel, mais je dois avouer que ça m'amuse !

Footu : Dans cette suite, les Autrichiens sont encore plus effrayants. Mais on n'apprend rien de plus sur eux. Pourquoi ?

Parce que France - Autriche 2 n'est pas un match de football mais "d'éthique de survie " (sic). Les Autrichiens font juste partie de cet environnement qui brise l'unité d'un groupe.

Footu : Y aura-t-il un 3ème match ?

Je ne crois pas. Si le public en redemande, pourquoi pas ?
Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Interviews définitives
commenter cet article
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 19:01
Sa probable élection à la tête de la Ligue de Football Paris Île de France a déclenché une vague de protestations. La fille du sélectionneur national, Victoire Domenech , s'explique dans cet entretien sobre et courageux.

Celle dont la candidature est jugée "formidable" par Frédéric Thiriez qui se félicite que quelqu'un de "jeune et d'engagé puisse être candidat à de telles fonctions", et qui qualifie d'"incroyable" la polémique stérile qui entoure cette affaire, n'échappe pourtant pas à son nom.

Une journaliste de RTL pense même qu'à travers cette polémique, l'opposition de France 98 "à court d'arguments" essaye d'atteindre Raymond Domenech , et précise qu'elle et ses collègues ont toujours soutenu le sélectionneur depuis juillet 2004...

Il n'empêche que cette information, si elle se confirme, porterait un rude coup à la nouvelle approche républicaine du président Nicolas Sarkozy qui déclarait encore ce matin vouloir mettre "fin [aux] privilèges de la naissance", car "ce qui compte en France pour réussir ce n'est plus d'être “bien né” ; c'est travailler dur et avoir fait la preuve de sa valeur"

Le Football français aura-t-il la sagesse de s'inspirer de la politique ?



L'INTERVIEW "ALI BONGO EXPERIENCE"

Footu : A 5 ans et avec un CV mince, votre nomination à la tête de la Ligue Paris Ile de France n'est-elle pas choquante ?

Victoire Domenech : On a voulu faire croire à une nomination. C'est un mensonge. Alors qu'il s'agit au contraire d'une élection. Depuis le début de mon parcours sportif, je n'ai jamais été nommée, toujours élue. Est-ce que je suis illégitime pour me présenter à une élection au prétexte que je m'appelle Domenech ? C'est ça la question.

Footu : Votre âge ne pose donc pas un problème ?


Il y a une loi qui existe. Pourtant aucune disposition du Nouveau Code Pénal n'interdit d'être candidat à une ligue régionale de football. Demandez à un étudiant en 2ème année de Droit, c'est ce qu'il vous répondra assurément !
La loi de la République est la même pour tous. Au final, ce sont des élus qui ont reçu la confiance de centaines de licenciés, qui auront à juger, après un apéro bien arrosé, de la crédibilité de ma candidature. C'est fort de cette légitimité et du travail que j'ai accompli depuis mes deux ans que je leur propose ma candidature.

Footu : Mais vous avez conscience que si vous ne vous appeliez pas Domenech, vous ne seriez pas où vous en êtes aujourd'hui ?

Je ne peux pas vous laisser dire ça. J'ai conscience que le fait de m'appeler Domenech rend les choses plus difficiles, comme le prouvent les violentes attaques personnelles dont je fais l'objet depuis le début. On a voulu faire croire que j'étais parachuté sur des sujets que je ne connaissais pas. C'est totalement faux. Depuis mes deux ans, je n'ai eu de cesse de m'engager dans le combat de l'arbitrage vidéo en Promotion d'honneur, un sujet central pour l'avenir des défenses. Je préside aussi le conseil de classe de mon CE2 et pas un jour ne s'est passé sans que j'aie à négocier avec des acteurs du monde sportif. Je voudrais dire aux gens qui peuvent s'interroger que je veux les convaincre par mes actes, mes idées, par ce que je peux apporter à la Ligue Paris Ile de France.

Footu. Que répondez-vous aux accusations de népotisme ?

Je ne demande aucun droit supplémentaire, mais je n'en demande pas moins non plus.

Footu : Votre carrière ne va pas trop vite ?


Vous me parlez d'empressement, je préfère parler de passion


Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Interviews définitives
commenter cet article
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 19:40
Florentino Perez sort le Real Madrid de l'autodestruction avec la "Florenteam"

Un automnal après-midi de juin : Florentino Perez a laissé ses lunettes noires dans l'échancrure de son tee-shirt. Toujours aussi pâle, mais apaisé après les tensions qui ont failli faire imploser le Real, le charismatique président évoque de sa voix douce le projet de la réconciliation. Interview :


Footu : Le Real Madrid a été sur le point d'imploser après l'ère des "Galacticos". Avez-vous craint de ne plus pouvoir revenir à la présidence ?


Non, l'ambition politique n'est pas quelque chose qui arrive comme un flash, c'est une discipline. Valdano , Zidane et moi ne souffrons pas de blocage, on est toujours en train de trouver des idées de recrutement. Mais on savait qu'on était pas heureux, et qu'il fallait prendre des décisions assez graves pour assurer la survie du Real Madrid. Nous avons créé ce groupe en 2000 : puisque toute notre vie d'adulte lui a été consacrée, nous sentions tous que nous avions trop investi pour laisser tomber.

F: Le recrutement dégage une énergie plus rock, moins mélancolique...

Avec l'argent, peut-être, mais il faut bien écouter les conférences de presse, elles n'invitent pas à se mettre des fleurs dans les cheveux et aller à San Francisco. Nous voulions faire une sorte d'antithèse de l'ère précédente que nous avions trouvé extrêmement sombre, très bien exécuté mais claustrophobe (ndlr: recrutements de Owen et Woodgate, pour ne citer qu'eux). Chaque fois qu'on se réunit pour recruter, c'est en réaction à l'équipe précédente. Il fallait de la distance pour savoir ce qu'on ressentait. Nous voulions faire quelque chose d'épique et d'anthémique, qui redonne de l'espoir.

F: Difficile de prendre du recul quand est pris dans la routine "réunion - repas d'affaire", avez-vous eu des échappatoires ?

Pas vraiment, non, pas en ce moment (Sourire). Partir, c'est ce que je fais quand j'ai du temps à moi, mais là je n'en ai pas beaucoup. Mais si cette routine ne me fasiait pas plaisir, je ne serais pas là devant vous, ça n'en vaudrait pas la peine.

F: Pourquoi avoir opté pour un financement indépendant ?

Pour avoir un meilleur contrôle sur notre budget, bosser avec des gens aussi passionnés que nous. C'est ce qu'on cherchait après avoir passé dix ans avec le Roi d'Espagne.

F: Pourriez-vous recruter sans argent ?

Non, c'est très lié pour moi. Je ne dis jamais "jamais", mais... Je n'ai pas la prétention, comme Roman Abramovitch de Chelsea , de dire que je recrute tout le temps sans savoir si ce sera un roumain ou un albanais , pff. (Sourire)
Non, pour moi, c'est l'équipe, c'est toujours ça qui m'a attiré. Je ne me vois pas comme un financier, plutôt comme un recruteur qui s'entoure d'assistants talentueux.

F: Comme Zinédine Zidane, votre nouveau bras droit, qui a vite conquis les fans ?

C'est parce qu'il est super mimi ! C'est un mec très aimable, très mignon, et c'est aussi un grand recruteur, ça ne m'étonne pas qu'il ait du succès.

F: Votre site officiel s'ouvre par des vidéos très caractérisées, votre artwork est en perpétuelle évolution...

Oui, c'est important pour nous de casser les traditions, avec notre identité, qu'elle soit esthétique ou footbalistique. "La Florenteam" marque le temps du grand ménage, un renouvellement qui passe par une esthétique différente. Nous avons fait nous-mêmes la plupart des photos et des documentaires qui accompagnent la tournée au Cambodge, dans la jungle. Ca, c'est organique...
Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Interviews définitives
commenter cet article
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 09:35
Ce n'est pas tous les jours qu'on a la chance d'interviewer une star du rock'n'roll... alors quand une personne comme Laura Rosello, fan de foot devant l'éternel, accepte de répondre à nos questions, ce sont nos coeurs qui s'emplissent de joie.

Bassiste, chanteuse et leader du groupe RHESUS (qui joue ce soir son dernier concert avant la reformation de Kyo), Laura pratique une musique intemporelle, géniale, définitive, à une touche de balle et réaliste sur le plan offensif

Cette interview est l'occasion de prouver une fois encore que niveau ballon rond, on la lui fait pas... elle est aussi l'occasion de vibrants hommages à ses idoles de toujours : Killing Joke , The Billy Montoya Experience et Marco Van Basten

Malgré le faux split commercial de son backing band, la Miss aura une grosse actu cette année : on annonce d'ores et déjà un disque en solo produit par Rick Rubin et Ross Robinson, mix electro-agressif entre Joy Division, Death Cab for Cutie, The Clash et Staircase Paradox

Alors, la question qui nous brûle les lèvres : 2009, l'année Laura Rosello ?



- A quel âge avez-vous fait votre coming-out ?

 
C'était en 1982 à Monaco pendant la Coupe du monde, donc j'avais 1 an.  

- Vous faites quoi après un bon "0-0" ?
 
Je finis ma bière et j'en recommande une autre.
 
- Le groupe de musique que vous associez au foot ?
 
Billy Montoya (big up !)


- Quel joueur(s) voyiez-vous dans vos rêves érotiques d'adolescente ?
 
Marco Van Basten
 

- C'est qui l'ennemi héréditaire du footballeur français : l'italien, l'allemand, l'anglais ou... la française ?
 
C'est dur là... Les quatre je pense
 

- Oubliés les "à partir de là" et "l'important c'est les 3 points", quelle phrase ultime vous rêveriez d'entendre de la bouche d'un footballeur après un match ?
 
"Et si on faisait une partouse géante dans les vestiaires ?..."
 
 
- C'est quoi votre "11 septembre" footbalistique ?
Coupe du monde 1998, défaite de l'Allemagne devant la croatie 3/0 en quarts de finale, un vrai drame.
 
 
- Quel personnage de "Olive & Tom" auriez-vous aimé être ?
 
Le chef des supporters légèrement gay avec son irréductible bandeau sur la tête, je ne me rappelle plus de son nom.
 

- C'est qui le joueur de football le + "Laura Rosello" ?
 
Tomas Brolin, ancien joueur suédois, qui était beau, plein d'avenir et dans le coup... et qui a fini blessé, gros et has been.

Mais il a toujours été fidèle à lui même et a quand même été un grand attaquant pour mo

- Pour un match de foot à la télé, plutôt chips ou plutôt bière ?
 
Les deux
 

- 1er orgasme lors d'un match de foot ?

 La victoire de l'OM devant le Milan AC lors de la ligue des champions en 93

 
- Quel joueur de foot auriez-vous aimé ne pas être ?
 
Zidane
 

- Qui c'est qui tirait le mieux les penaltys : Zidane ou Platini ?
 
Platini

- Franchement, ça aurait pas plus de gueule si, à la place des shorts longs, ils jouaient en jean slim, les footeux ?
 
On identifierait plus facilement les parties sensibles !
 
 
- La nouvelle règle de foot qu'il faudrait inventer pour faire chier

Faire un papier/caillou/ciseaux quand il y a faute, pour voir qui va avoir le carton.
 
 
- Plutôt Guti ou plutôt Sol Campbell ?
Guti bien sûr!
 

- Le match le plus moisi que vous ayez vu qu'il vous a fait renoncer à la drogue ?
 
Les matchs récents de l'équipe de france, j'en ai vu plusieurs pour de meilleurs effets.
 
 
- Si le foot était une position/acte sexuel, ça serait quoi ?
 
Aucune idée, mais il faudrait un short et des chaussettes !
 
 
- Le footballeur que vous aimeriez tacler par derrière les 2 pieds décollés si vous l'aperceviez dans la rue ?
 
Cristiano Ronaldo, batard !

 
- Et enfin... Une question pour FOOTU ?
 
Quel est le but ultime de notre existence?


réponse footu : Etre ou ne pas être Laura Rosello...
Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Interviews définitives
commenter cet article
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 16:37

Quand le manager de "Sly & The Gayz" nous a répondu "ok but only for a few questions", j'ai d'abord cru à une blague... Le groupe franco-new yorkais que tout le monde s'arrache, THE groupe réinvente la musique electroclash-core depuis 3 ans allait accepter de répondre à nos questions ??

Pour ceux qui ne connaitraient pas encore, SLY & THE GAYZ, c'est l'énergie sexuelle d'un Frankie Goes to Hollywood mélangé aux rythmiques sexuelles d'une Peaches ou d'un Daft Punk, le tout assaisonné des mélodies sexuelles d'un Coldplay sous ecsta qui aurait la voix de Johnny Cash et la courtoise d'un Johnny Rotten (Jérôme ?). Quel meilleur groupe qu'eux pour répondre aux questions "tendancieuses" de FOOTU ?

C'est Sly, chanteur et leader sexuel du groupe, qui s'y colle, pour cette interview profitant du passage en France du groupe lors de leur tournée mondiale (qui passera par Paris prochainement... voir leur myspace)
 
- A quel âge avez-vous fait votre coming-out ?

 

Le 12 juillet 1998, à 12  ans. Un jour de 3-0 ...

 
- Vous faites quoi après un bon "0-0" ? 

 
Un 69 ou un 1664… ça dépend !

 
- Le groupe de musique que vous associez au foot ?

 
Sans aucun doute Van Halen et « Jump » un groupe qui sent bon le footeux nuque longue+moustache, la belle époque quoi. Et puis David Lee Roth pourrait être un bon footballeur avec ses cabrioles…

 
- Quel joueur voyiez-vous dans vos rêves érotiques d'adolescent ?

 
Chris Waddle période Newcastle, mini short et nuque au vent …

 
- c'est qui l'ennemi héréditaire du footballeur français : l'italien, l'allemand, l'anglais ou... le new-yorkais ? 

Les Teutons, en un mot Shumacher… ça a traumatisé plusieurs générations ça. C’est pour ça qu’on ira jamais jouer en Allemagne !

 
- Oubliés les "à partir de là" et "l'important c'est les 3 points", quelle phrase ultime vous rêveriez d'entendre de la bouche d'un footballeur après un match ?  

Y’a pas de phrase rêvée, j’aime bien, : « on a bien joué au ballon, on a fait du beau football, mais au final on manque de finition donc ça fait 1-0 pour les autres. »

 
- C'est quoi votre "11 septembre" footbalistique ? (club et/ou équipe nationale)

 
Le 8 juillet 1982


- Quel personnage de "Olive & Tom" auriez-vous aimé être ?

 
Mark Landers, pour la puissance et les tirs de balle qui ne s’arrêtent plus, bien que je ne sois pas trop client de ce dessin animé


- à quel joueur compareriez-vous chacun des membres de votre groupe ?

 
Nous sommes tous des Cristiano Ronaldo de la zik : tout en frime, en esbrouffe !

 
- C'est qui le joueur le plus "Sly & the Gayz" ?

 
Je crois que c’est George Best pour le côté glamour, nihiliste « sex drugs rock and football ». Le mec était Ballon d’or tout en se pintant et en bringuant sévère. Respect Georgie Boy !

 
- Votre joueur préféré pour jouer du triangle dans votre groupe ?


Carlos Valderama, ça amènera un côté samba, carioca qui complètera notre côté ska à la Madness… 

- Pour un match de foot à la télé, plutôt chips ou plutôt bière ?


Bière cahuète, ça passe bien ; à part si c’est la Ligue un, dans ce cas il te faut une bouteille de Chartreuse par personne ! 
 
- 1ère éjaculation lors d'un match de foot ? 

 
La première fois qu’on a soufflé dans mon poireau pendant un match…


- Quel joueur de foot auriez-vous aimé ne pas être ? 


Je n’aurai pas aimé être un joueur de foot en général, le milieu est assez beauf et pourri en général… 
 
- Qui c'est qui tirait le mieux les penaltys : Zidane ou Platini ?

 
Platini, Zidane c’est un gros ringard, il faut lui retirer la légion d’honneur

 
- Franchement, ça aurait pas plus de gueule si, à la place des shorts longs, ils jouaient en jean slim, les footeux ?

 
Non je serais pour rétablir le short court genre athlétisme voir le collant moulant

 
- La nouvelle règle de foot qu'il faudrait inventer pour faire chier ?

 
La gamelle, ça serait bien cool le +1/-1 pour faire chier un peu tout le monde


- Plutôt Guti ou plutôt Sol Campbell ? 


Paris Foot Gay ! 
 
- Le match le plus moisi que vous ayez vu qu'il vous a fait renoncer à la drogue ?

 
Les derniers matchs de l’équipe de France sont pas mal niveau absence de jeu quoi que maintenant avec Kaiser Franky et Gourcuff, ça envoie plus le pâté quand même !


- si le foot était une position/acte sexuel, ça serait quoi ?

 
Si le foot était une position, le pilon « On va la pilonner cette défense merde !  » 

http://www.doctissimo.fr/html/kamasutra/articles/11400-pilon.htm

 
- le footballeur que vous aimeriez tacler par derrière les 2 pieds décollés si vous l'aperceviez dans la rue ?

 
Le ballon d’or actuel Mr Cristiano Ronaldo… no comment comme dirait Gainsbarre.

 
- Et enfin... Une question pour FOOTU ?


Malouda est-il un bon joueur ? (A traiter sous forme de dissertation sur table, 3H sans documents)

réponse footu : au poker et à la belote, il semblerait qu'il ait son petit niveau...


Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Interviews définitives
commenter cet article
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 19:52
La vraie star de ce mercato hivernal n'a pas été Drogba, Beckham, Benzema ou Mexès, mais bien le Père Noël qui, malgré la crise, a assumé son rôle de pompier de service en distribuant plein de cadeaux de-ci de-là : votre DVD des Ch'tis, votre nouveau lecteur mp3, votre CD des Guns ou votre spatule autobronzante, c'est lui !! Le maintien de votre club aussi...

Le père noël a donc accepté en exclusivité de répondre à FOOTU. On y découvre un être touchant et qui n'a pas la langue dans sa poche. On apprend aussi qu'il n'aime pas l'OM : un début d'explication pour leur recrutement catastrophique ?


- A quel âge avez-vous fait votre coming-out ?

26 ans

- Vous faites quoi après un bon "0-0" ?

Apéro quand meme

- La musique que vous associez au foot ?

La marseillaise

- Quel joueur voyiez-vous dans vos rêves (érotiques) d'adolescent ?

Zidane

- c'est qui l'ennemi héréditaire du footballeur français : l'italien, l'allemand, l'anglais ou... les Elfes ?

L'Italien

- Oubliés les "à partir de là" et "l'important c'est les 3 points", quelle phrase ultime vous rêveriez d'entendre d'un footballeur après un match ?

On s'est défoncé (à la drogue ?)

- C'est quoi votre "11 septembre" footbalistique ?

Quand l'OM joue...

- quel personnage de "Olive & Tom" auriez-vous aimé être ?

Olive

- C'est qui le joueur le plus "Père Noel" ?

Zidane

- Le joueur avec qui vous aimeriez tirer les rênes le 24 décembre ?

Ronaldo (on ne sait pas s'il s'agit de Gronaldo ou de Cristie la cochonne de Manchester)

- Qui c'est qui tirait le mieux les penaltys : Zidane ou Platini ?

Zidane (décidément, Zidane et le père Noel, c'est pratiquement de l'amour)

- Franchement, ça aurait pas plus de gueule si, à la place des shorts longs, ils jouaient en jean slim ou en tenue de Père Noel, les footeux ?

Oh oui ! ou en caleçon...

- La nouvelle règle de foot qu'il faudrait inventer pour faire chier ?

La retraite à 30 ans !!

- Plutôt Guti ou plutôt Sol Campbell ?

Plutôt Clan Campbell

- Le match le plus moisi que vous ayez vu qu'il vous a fait renoncer à la drogue ?

Tous les match de l'OM

- si le foot était une position/acte sexuel, ça serait quoi ?

La brouette

- le footballeur que vous aimeriez tacler par derrière les 2 pieds décollés si vous l'aperceviez dans la rue ?

Aucun

- Une question pour FOOTU ?

J'ai droit a de l'argent pour avoir répondu ?

réponse footu : Oui, 1 centime d'euro le mot...


Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Interviews définitives
commenter cet article
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 18:44
José, a.k.a. Seb, a.k.a. le Yéti d'Islamabad (surnom un peu plus rare...) est le bassiste des fantastiques "The Firecrackers" qui sortent bientôt leur nouvel album, un groupe de garage-pumpy-hard-rock-core-death-core.  Officiant aussi dans le très trendy-core-flashy-gay-vinyl-core label "April 77 Records", on ne pouvait pas décemment être plus hype...
Fan de la 1ère heure de "Footu", il y est même allé de son interview.sur son blog.. on se devait donc de lui rendre la pareille avec ces quelques questions... Ready ?




- A quel âge avez-vous fait votre coming-out ?
5 ans

- Vous faites quoi après un bon "0-0" ?
Un bon 5 contre 1.

- Le groupe de musique que vous associez au foot ?
Iron Maiden passque quand j'etais ado, on les voyait souvent dans des photos où ils jouaient au foot pendant le POWERSLAVE TOUR et je les trouvais trop cools...

- Quel joueur voyiez-vous dans vos rêves érotiques d'adolescent ?
Adolescent le foot ne me faisait déjà plus "rêver". Adolescent tu kiffes les meufs sinon c'est que t'as un probleme... (la rédaction de footu est sceptique quant à cette affirmation)

- C'est qui l'ennemi héréditaire du footballeur français : l'italien, l'allemand, l'anglais ou... Pascal Nègre ??

L'allemand évidemment. Je ne digérerai jamais 82. Jamais...

- Oubliés les "à partir de là" et "l'important c'est les 3 points", quelle est la phrase ultime vous rêveriez d'entendre d'un footballeur après un match ?
"Putain mais comme on les a niqués !". Des vraies phrases qu'ils auraient pas apprises en cours/séminaires. Un footballeur est aussi chiant à écouter parler qu'un banquier (ou qu'un cycliste). Avec les millions qu'ils gagnent, ils pourraient se sortir les doigts du cul et avoir un peu d'humour et/oui de répartie.

- C'est quoi votre "11 septembre" footbalistique ?

CF question sur l'allemagne.

- Pour un match de foot à la télé, plutôt chips ou plutôt bière ?
Bière.

- 1ère éjaculation lors d'un match de foot ?

France Yougoslavie 1984 a Geoffroy Guichard. J'y étais !

- Quel joueur de foot auriez-vous aimé ne pas être ?

Schumacher (sa mère la pute)

- Qui c'est qui tirait le mieux les penaltys : Zidane ou Platini ?

Platini.

- Franchement, ça aurait pas plus de gueule si, à la place des shorts longs, ils jouaient en jean slim, les footeux ?
Ils font ce qu'ils veulent mais ils arrêtent déjà leurs coupes de minets ridicules.

- La nouvelle règle de foot qu'il faudrait inventer pour faire chier ?

Clairement : limiter les salaires et le prix des places au stade.

- Plutôt Guti ou plutôt Sol Campbell ?
Laurent Ruquier.

- Le match le plus moisi que vous ayez vu qu'il vous a fait renoncer à la drogue ?
France Autriche cet été.

- si le foot était une position/acte sexuel, ça serait quoi ?
Un doggystyle sans prévenir ; "droit au but".

- le footballeur que vous aimeriez tacler par derrière les 2 pieds décollés si vous l'aperceviez dans la rue ?

Schumacher.

- Une question pour FOOTU ?

A quand un dossier sur l'énigme de cheveux de Bakari Sagna ?


réponse footu : on verra ce qu'on peut faire, malgré les pressions...
Repost 0
Published by Billy Montoya - dans Interviews définitives
commenter cet article

Noux...

  • : FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • FOOTU : la quasi actu du foot en léger direct.....
  • : une épopée conceptuelle et définitive dans le monde de le foot
  • Contact

miuzike!

Recherche

Archives